Emmanuel Macron connaît une nouvelle embellie de son image dans le coeur des Français en ce mois de février 2019. Réalisé pour Paris Match et Sud Radio, le sondage mensuel de l'Ifop-Fiducial lui donne un gain de six points par rapport à janvier. Une tendance qui laisse penser qu'avec le Grand débat national, le chef de l'Etat est en passe de reprendre la main.

Et que dire, car si le doute était encore vivace il y a deux mois sur l'éventualité d'un retour d'Emmanuel Macron, il semble clairement s'éloigner à mesure que les semaines se succèdent !

Publicité
Publicité

Avec désormais 34% d'opinions favorables vis-à-vis de son action, le président de la République tend même à faire un bien meilleur score qu'à la veille de la crise générée par le mouvement des « gilets jaunes ».

Certains pourraient d'ores-et-déjà estimer que le jeune locataire de l'Elysée continue de récolter les fruits de sa stratégie lancée dès le début du mois de décembre avec des annonces particulièrement fortes en faveur du pouvoir d’achat des Français, et un grand débat qui s'impose peu à peu partout en France.

Publicité

Une chute définitivement stoppée ?

Une chose est certaine, malgré la crise politique qui secoue l'Hexagone depuis douze semaines, Emmanuel Macron réussit le tour de force d’enrayer sa chute sans fin dans les sondages. Il opère même une « remontada » pour inédite en remobilisant au sein de son socle électoral, avec 42% des personnes en professions libérales et cadres supérieurs qui se disent plutôt séduits.

Le président parvient également à retrouver la bienveillance des plus de 65 ans, chez qui il fait un bond en avant de 16 points en deux mois pour s'établir à 42% d'approbations.

Dans le détail des sensibilités, il fait l’unanimité chez les marcheurs (95%, 3 points), en même temps qu'il attire à nouveau Les Républicains (47%, +12 points). Evolution également sur ses traits d’image, avec sa représentation de la fonction présidentielle qui est appréciée par 44% de Français (+7 points), tout comme le sentiment d'une certaine proximité avec les préoccupations des Français qui est partagé par 26% des personnes interrogées.

Un retour en campagne

Avec le Premier ministre, Edouard Philippe, qui progresse, lui aussi, d'un point à 34% d'opinions favorables, le couple exécutif marque donc un tournant majeur dans le quinquennat, loin d'une fin d'année 2018 pour le moins catastrophique.

Il faut dire que le Grand débat lancé le 15 janvier dernier rencontre une attention particulière, avec une personne sur deux qui se dit intéressée.

L’idée d’Emmanuel Macron pourrait ainsi devenir assez rapidement sa planche de salut. Fondée sur la volonté de donner la parole aux Français, l'initiative a permis au chef de l'Etat de renouer avec le terrain et des corps intermédiaires dont il s'était largement passé depuis le début de son mandat. Une occasion de se reconnecter avec les réalités qu’il semblait avoir perdues de vue depuis son accession à l’Elysée.

Publicité

Et si l'issue des contributions citoyennes restent incertaine, le successeur de François Hollande s’est déjà redonné quelques perspectives.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite