On peut toujours faire confiance à Jean-Pierre Mocky pour faire entendre sa voix. C'est dans une interview pour ChaosReign que le réalisateur français de 85 ans annonce qu'il tient lui aussi à nous livrer sa vision du mouvement des gilets jaunes. Un phénomène qui ne se contente pas d'agiter le paysage politique français, mais qui génère également bon nombre de productions artistiques et culturelles.

Après François Ruffin et Gilles Perret qui viennent de sortir leur nouveau film sur le sujet, c'est au tour de Jean-Pierre Mocky, fort de sa gouaille habituelle, de nous annoncer son nouveau projet : un long-métrage qui traitera de cet épisode majeur de la vie politique française.

Mocky raconte ses nuits passées sur les barrages

A lire son témoignage sur ses moments passés avec les gilets jaunes, on peut s'attendre à ce que le metteur en scène s'appuie pour ce film sur des expériences vécues sur le terrain, au plus près d'une réalité qu'il s'efforcera de retranscrire.

La focale sera mise sur les liens entre les membres, qui se réunissent pour vaincre la solitude et pour faire porter leurs voix, sur leurs activités sur les ronds-points et autres barrages de fortune, sur les histoires qui s'y créent. Autant d'angles de vue qui se chargeront de faire transparaître à l'écran les dynamiques sociales à l'oeuvre au coeur du mouvement.

Nous révélant davantage sur l'intrigue de son film, Jean-Pierre Mocky nous fait savoir qu'il sera bien des deux côtés de la caméra, puisqu'il endossera le rôle d'un 'flic centenaire' qui sera confronté dans un dialogue à un Emmanuel Macron fictif, auquel il fera part de son point de vue sur les gilets jaunes.

Une vision pessimiste

Pour lui, malgré leurs revendications, les gilets jaunes se verront insatisfaits et ils en sont d'ores et déjà conscients : 'Ils savent qu’ils n’auront rien au bout du compte [...] Leurs revendications n’aboutiront pas', assène-t-il avec fatalisme. Quant à savoir si son film aura un impact sur l'épisode gilets jaunes ou non, mystère, puisque le metteur en scène ne nous informe pas d'une quelconque date de début de tournage.

Arrivera-t-il après la bataille ou pendant la guerre ? Il est fort à parier que la sortie du film n'est pas pour tout de suite. Infatigable amoureux du Cinéma, Jean-Pierre Mocky a en effet plusieurs autres projets dans les cartons, notamment le film Un drôle de Président, où il dirigera dès juillet prochain Gérard Depardieu et Laurent Lafitte.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite