Les Gilets jaunes se préparent dans toute la France pour un 27e samedi de mobilisation ce 18 mai. Sur la page Facebook du mouvement mis en route par Eric Drouet, on peut notamment apercevoir le thème de la semaine qui s'intitule "Comment se faire enfler par Macron en quatorze étapes ?" Une évolution des mots d'ordre qui semble particulièrement agacer le leader non déclaré de la grogne.

Eric Drouet est en colère, et si l'on se demande pourquoi, il suffisait de faire un tour sur le live Facebook que ce dernier n'a pas hésité à diffuser dimanche dernier pour crier son exaspération.

En cause, l'imagination peu révolutionnaire des mots d'ordre qui ne cessent de se faire concurrence depuis quelques semaines lors des préparatifs des manifs. Sur la page la plus suivie du mouvement, on peut ainsi lire "Attrape-nous si tu peux" en référence à Macron, ou encore "Contre la hausse du carburant avec les femmes en tête".

Des marches de plus en plus ridicules

Il faut dire que depuis le lancement du mouvement le 17 novembre 2018, les organisateurs n'ont de cesse de tenter d'animer la mobilisation des manifestants.

Une situation qui commence sérieusement à agacer Eric Drouet, le créateur du groupe et figure naturelle de la fronde marquée pour ses interventions en ligne pour le moins populaires. Il n'hésite pas à critiquer l’évolution lente de la contestation, qui se voit désormais contrainte à déclarer l'ensemble de ses manifestations loin du chaos de départ.

Le chauffeur-livreur ne cache pas son désarroi de constater que les marches du samedi deviennent au fil du temps de plus en plus ridicules.

Il ne manque tout de même pas de jeter quelques fleurs à des amis qui se posent, par moment, en promoteurs non déclarés de rassemblement de Gilets jaunes. De son avis, les marches à thèmes ont fini par éloigner le mouvement des revendications de départ qui devaient mettre le gouvernement au pied du mur. Il fulmine même en évoquant le ras-le-bol qui s'est doucement installé.

Les manifestants en quête d'un nouveau souffle

Il notera en clôture de sa vidéo faire partie de ceux qui sont de plus plus dégoûtés par le déclin visible des actions du mouvement.

Il s'est ainsi étonné du thème prévu ce samedi 18 mai et qui prévoit pour thème "Comment se faire enfler par Macron en quatorze étapes ?" Une bêtise de trop, qui ne reflète en rien ce qu'il avait espéré des Gilets jaunes. A noter que celui-ci se voyait bien, il y a quelques mois encore, en initiateur d'une phénomène révolutionnaire d'un autre genre : une aspiration contrecarrée par Emmanuel Macron.

Mais, il faut dire que le gilet jaune de la première heure n'est pas à son premier coup de colère médiatique. Pour rappel, Eric Drouet indiquait, il y a quelques semaines, vouloir se mettre un peu plus en retrait du mouvement. Désormais, il souhaite appeler tous les visages connus de la mobilisation afin de planifier une suite beaucoup plus vibrante. Il estime en effet que loin de l'éparpillement des forces sur l'ensemble du territoire, les contestataires devraient plutôt se réunir à Paris ou dans les grandes villes pour plus d'impact.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite