Les jours s'annoncent paisibles pour Emmanuel Macron qui a vu l'espace politique se déblayer face à lui ces dernières semaines, entre une gauche totalement morcelée et une droite en peine de leadership. Il semble bien loin le temps de l'angoisse qui a saisi le gouvernement et la majorité au plus fort de la crise des Gilets jaunes. Désormais, le chef de l'Etat,Emmanuel Macron, et son Premier ministre, Edouard Philippe, retrouvent les scores de popularité qu'ils affichaient à l'été 2018, selon deux récentes enquêtes BVA et Odoxa, confirmant ainsi une belle reprise en main.

Publicité
Publicité

Il faut dire que la tendance était déjà donnée il y a quelques jours par un sondage Ipsos qui créditait alors le président de la République d'un rebond de confiance de cinq points pour l'établir à 32% d'opinions favorables. D'après les résultats d'analyses des instituts BVA et Odoxa publiés ce mardi, les chiffres de l'exécutif sont effectivement en forte hausse avec un regain de popularité entre 3 et 6 points. Une remontée qui s'est clairement opérée sur fond de reprise de confiance des plus de 65 ans (+12 pour Emmanuel Macron, +11 pour Edouard Philippe).

Publicité

Une situation inédite en France pour Emmanuel Macron

A noter que la situation est tout à fait inédite en France, où un président de la République n'a jamais pu redresser la barre auprès de l'opinion après une crise, surtout celle de l'ampleur qui a traversé le territoire. Dans le sondage BVA réalisé pour Orange, RTL et La Tribune,Emmanuel Macron gagne 3 points et pointe à 35% de bonnes opinions vis-à-vis de son exercice du pouvoir.

Le titulaire de Matignon bondit, lui, de quatre points à 40%, même tous deux sont toujours jugés aussi négativement (65% et 60%).

Dans l'enquête Odoxa, on constate qu'Emmanuel Macron progresse cette fois-ci de six points pour se positionner à quelque 36% d'opinions positives, soit la plus importante progression mensuelle pour sa côte depuis son élection. Edouard Philippe y récupère quant à lui trois bons points pour se monter à 37%, son score d'octobre dernier, avant le départ de la crise sociale. Mais, là encore, on trouve que 64% (-6) des Français jugent négativement l’action du Président et 62% (-3) celle du chef du gouvernement.

Jadot a le vent en poupe

Autant dire que la reconquête s'annonce rude pour le tout jeune chef de l'Etat, mais avec les improbables remontées qu'il a déjà eu à enregistrer jusqu'ici, difficile pour son entourage de ne pas y croire avec l'acte II du quinquennat. Ce qui est certain, c'est que l'humilité affiché depuis quelques mois par Emmanuel Macron et Edouard Philippe semble avoir eu le mérite de donner à leur action un nouveau souffle.

Publicité

Les bons chiffres de l'exécutif devront toutefois se confirmer à l'aube des réformes qui s'annoncent.

Pour le reste, au nombre de la trentaine de personnalités politiques pour lesquels les Français éprouvent une certaine sympathie, on classe désormais Yannick Jadot. Le député européen tire en effet un immense profit de l'incroyable succès de la liste Europe Ecologie Les Verts aux élections européennes du 26 mai dernier.

Publicité

Il fait un énorme bond de dix points pour une percée dans le groupe de tête avec 24% de bonnes opinions dans l’enquête BVA, tandis que du côté d'Odoxa, il pointe non loin à quelque 23% d'avis favorables. Emmanuel Macron et son gouvernement semblent avoir repris la main.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite