Alors que le pays traverse une de ses plus grandes crise sanitaire liée au Coronavirus, le président de la République française, Emmanuel Macron, et son premier ministre Edouard Philippe, sont sous le feu des critiques. La gestion de la crise du Covid-19 et le confinement jugé pas assez stricte par certains membres de l'opposition font débat. Il y a peu, c'est Jean-Luc Mélenchon qui s'est exprimé. Pour lui, le président de la République "est au bout de sa vie, il est fatigué". On vous donne les dernières informations à son sujet.

Coronavirus: Jean-Luc Mélenchon critique Emmanuel Macron sur la gestion de la crise

Il y a quelques semaines, à l'annonce d'un premier confinement d'une durée de 15 jours, le chef de l'Etat avait, dans sa prise de parole à la télévision, parlait de "Guerre sanitaire". Il avait annoncé que la seule façon de lutter contre un ennemi invisible était de rester chez soi et de limiter ses déplacements. Certaines personnes avaient cédé à la panique, comme cette femme qui avait acheté tout et n'importe quoi, filmée par France 2, pour faire face à la crise du coronavirus.

Pour le président du groupe La France Insoumise, les propos martiaux du président de la République n'avaient pas lieu d'être et il a déclaré sur Franceinfo ce mercredi 1er avril : "C’est un peu excessif. Emmanuel Macron est au bout de sa vie, il est fatigué". Pour celui qui avait échoué de peu au second tour des dernières élections présidentielle, l'exécutif fait fausse route depuis le début et selon lui, "tout son cadre mental s’est effondré "

Coronavirus : Emmanuel Macron fatiguerait-il vraiment?

Depuis quelques jours maintenant, les prises de paroles à la télévision ne sont plus celles du président mais de son Premier ministre, Edouard Philippe.

En effet, depuis l'annonce du confinement, le bras droit du chef de l'Etat enchaine les prises de parole et annonce les nouvelles mesures pour tenter de sortir de cette crise. La dernière en date concerne les épreuves scolaires, comme le baccalauréat, qui se déroulera en contrôle continu et non avec une épreuve finale.

Dans ses prises de parole, le Premier ministre avait notamment rappelé que le président devait s'économiser tout en insistant sur le fait que le chef des armées fixait les grandes lignes directrices d'une stratégie européenne et nationale.

A l'heure où nous écrivons cet article, ce vendredi 3 avril, la France compte plus de 59 000 cas positifs et plus de 5300 décès recensés.

La pression sur le personnel hospitalier est forte. Il y a peu, une infirmière s'est suicidée après avoir appris qu'elle était positive au coronavirus (Italie). Difficile de savoir dans quel état de santé est le président de la république. Nous verrons dans les jours à venir s'il fait de nouvelles apparitions et prises de parole. S'il est demandé aux citoyens français de limiter leurs déplacements, de nombreux magasins font aussi le nécessaire pour limiter la diffusion de la pandémie. C'est le cas notamment des supermarchés qui imposent une distance entre les consommateurs, un nombre de personnes limité à l'intérieur des enseignes et parfois les règles sont difficiles à faire respecter. Il est demandé à tout le monde de faire prévaloir l'intérêt collectif au détriment de l'intérêt individuel.

La crise du coronavirus est loin d'être terminée. [VIDEO]

Suivez la page Covid-19
Suivez
Suivez la page Emmanuel Macron
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!