Depuis quelques jours Donald Trump s’en prend ouvertement à son prédécesseur, Barack Obama, l’impliquant dans des histoires de complotisme infondées. Après avoir lancé la polémique 'Obamagate', la réponse de Barack Obama ne s’est pas fait attendre.

Barack Obama et Donald Trump : une lutte acharnée

Barack Obama ne s’est pas laissé faire par les accusations du président américain actuel. En effet, accusé d’être mêlé à des histoires de complotisme sans queue ni tête, toujours sans aucune preuve concrète, il a fait connaître son avis sur la gestion de la crise sanitaire aux États-Unis par Trump.

Alors que les États-Unis sont encore en situation d’urgence face à la crise, une vraie bataille politique se déroule entre Trump et Obama.

Sur Twitter, Obama a répondu très simplement aux accusations de son opposant politique en invitant les citoyens américains à voter afin d’évincer le président Trump. La popularité de l’ancien président toujours aussi haute va avoir un rôle déterminant pour les prochaines élections présidentielles. C’est un adversaire de taille pour Trump.

Barack Obama, décrit la gestion de la crise par Trump comme un "désastre chaotique absolu", lors d'un appel avec d'anciens collaborateurs le 8 mai, selon des médias américains comme le relaie Le Parisien. Habituellement discret dans ses interventions, il a pris la parole pour décrédibiliser la politique du président républicain.

Barack Obama dénonce l’inégalité entre noirs et blancs américains

Lors d’une allocution samedi soir, il s’est adressé à des étudiants au cours d’une remise de diplômes virtuelle, confinement oblige : "Avant toute chose, cette pandémie a enfin enterré l’idée que nos responsables savent ce qu’ils font. Nombre d’entre eux ne cherchent même pas à faire semblant d’être responsables". Des accusations à peine voilées qui dépeignent Donald Trump comme un enfant qui n’a pas sa place au sein du gouvernement, incapable de prendre des décisions réfléchies et de protéger son peuple : " Faire ce qui est agréable, commode, facile, c’est la manière dont fonctionnent les enfants. Hélas, beaucoup de soi-disant grandes personnes, dont celles qui ont des titres prestigieux et des emplois importants, fonctionnent toujours comme ça", a déclaré l'ex président.

Le politicien démocrate a aussi profité de cette prise de parole pour dénoncer l’inégalité que subissent les Noirs américains : "Une maladie comme celle-ci met en lumière les inégalités sous-jacentes et le fardeau historiquement porté par les communautés noires dans ce pays". Il est d’ailleurs revenu sur le crime commis dans le sud des États-Unis sur un jeune homme noir, Ahmaud Arbery, 25 ans, abattu lors d’un jogging le 23 février 2019.

Le soutien de Barack Obama pour Joe Biden

Dans la course à la présidence des États-Unis, les paris sont lancés.

Barack Obama a apporté publiquement son soutien pour le candidat démocrate Joe Biden désigné par l’intéressé comme la meilleure personne pouvant "guider le pays". Joe Biden, ancien vice-président sous le gouvernement d’Obama semble avoir toutes ses chances pour remporter ces nouvelles élections. En effet, la politique de Trump, décrédibilisée par Obama, mais aussi par son propre électorat avec le 'Linclon Project' semble avoir perdu la bataille d’avance.

Obama s’est exprimé sur son ami, Joe Biden en ces termes : "J’estime que Joe a toutes les qualités dont nous avons besoin chez un président en ce moment. Joe a le tempérament et l’expérience pour nous guider à travers certaines de nos heures les plus sombres et nous guérir au cours d’un long rétablissement".

Le présumé futur président des États-Unis par la presse américaine bénéficie d’un soutien non négligeable dans sa course à la présidence.

Les prochains mois promettent d’être électriques dans la vie politique des États-Unis…

Ne manquez pas notre page Facebook!