Le gouvernement français change radicalement de stratégie. Il faut dire que la crise sanitaire que nous traversons est sans précédent ou presque, les avis des experts divergent sur ce qu'il faut mettre en place et parfois le gouvernement change de stratégie. L'ouverture des écoles et les différentes mesures de déconfinement qui sont mises en place en sont la preuve, parfois on ne sait pas vraiment où va le gouvernement. Jean-Pierre Pernaut, n'avait pas manqué de pousser un coup de gueule sur les incohérences liées à la gestion du coronavirus. Il y a quelques jours, Olivier Véran, a annoncé un nouveau changement de directive du gouvernement concernant l'arrivée des étrangers sur le territoire français.

L'Hexagone n’imposera pas d’isolement aux personnes "en provenance de l’UE, de la zone Schengen ou du Royaume-Uni" . Un changement de cap tout aussi radical que rapide par rapport à ce qui a été annoncé auparavant.

La mise en quarantaine avait été envisagée

L'information n'était pas officielle mais pouvait le devenir. Selon le journaliste de France 3, Benjamin Delombre, le gouvernement prévoyait de mettre en isolement toutes les personnes étrangères qui souhaitaient entrer sur le territoire. S'il existe encore quelques points d'interrogation sur le Coronavirus, on sait qu'un isolement de 15 jours est nécessaire pour que les symptômes et risques de contamination diminue. Ainsi, il était donc envisagé que les personnes de nationalité française ou autres observent une période de quarantaine s'ils montraient des symptômes du Covid-19.

La durée aurait même pu aller jusqu'à 30 jours.

Il faut dire que le gouvernement tente de trouver une solution viable car si le nombre de morts est déjà important, l'arrivée d'une nouvelle vague pourrait faire des dégâts. Le chef de l'Etat, Emmanuel Macron, que l'on dit très fatigué, ne doit pas se louper et doit prendre les meilleurs décisions.

Pour les contrôles aux frontières, la stratégie semble avoir changée.

Les personnes 'en provenance de l’UE, de la zone Schengen ou du Royaume-Uni' ne se verront pas imposer de mesures de quarantaine

Après avoir dévoilé la carte des départements les plus touchés par le coronavirus, Emmanuel Macron et son gouvernement expliquent comment va se passer la gestion des flux de personnes de la zone Euro (au sens large).

Les voyageurs provenant des pays de l'Union Européenne, de la zone Schengen et du Royaume-Uni, auront la liberté de circuler librement sur le territoire français. Un changement de stratégie pour le moins radical.

Cette stratégie semble aller à l'encontre de la prolongation de l'état d'urgence sanitaire, qui devrait aller à minima jusqu'au 24 Juillet 2020, le gouvernement souhaité mettre en quarantaine les "personnes entrant sur le territoire national ou arrivant dans un territoire d’outre-mer" mais aussi les résidants des zones qui ont été évoquées ci-dessus. Rien n'est figé donc et tout pourrait changer rapidement.

Suivez la page Covid-19
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!