Ce mardi 24 novembre 2020, les Français étaient devant leur télévision pour suivre la prise de parole du chef de l'Etat. Il faut dire que depuis le mois de mars dernier, nous sommes habitués à ces conférences de presse ou aux interventions d'Emmanuel Macron, Jean Castex ou autres. Au mois d'octobre, suite à une propagation rapide de la Covid-19, le gouvernement a opté pour des mesures de couvre-feu puis de confinement. A quelques semaines de Noël, il semblerait que le pic de cette seconde vague soit derrière nous. C'est du moins ce qu'ont laissé entendre les autorités sanitaires et politiques.

Que retenir des annonces du chef de l'Etat ? On fait le point.

Covid-19 : un plan en trois étapes

Si nous ne sommes pas encore tirés d'affaire, Emmanuel Macron a fait des annonces pour que le peuple français sorte du plus vite de cette crise. C'est donc un plan en trois étapes qui a été annoncé ce 24 novembre par Emmanuel Macron. Vous pouvez vous rendre compte que tout le monde n'est pas logé à la même enseigne.

  • Étape 1 : À partir du 28 novembre. Dans quelques jours nous aurons la possibilité de :
    • Se promener et pratiquer une activité physique en extérieur et ce dans un rayon de 20km pour 3h
    • Les activités extra-scolaires en plein air à nouveau autorisées
    • Réouverture des commerces et services à domicile jusqu'à 21H en vertu d'un protocole strict

L'attestation reste en vigueur et le confinement est toujours en place.

Le télétravail doit continuer à être privilégié.

  • Étape 2 : À partir du 15 décembre
    • Fin du confinement remplacé par couvre feu de 21H à 7h (à l'exception de Noël et le jour de l'An)
    • Fin des attestations
    • Activités extra-scolaire en intérieur à nouveau autorisées
    • Ouvertures des salles de cinéma, théâtre et musées dans le cadre de protocoles sanitaires strictes

Pour que cette dernière soit mise en place, il est important de ne pas dépasser un seuil de 5 000 nouvelles contaminations par jour.

  • étape 3 : à partir du 20 janvier
    • Les salles de sport, restaurants et bars pourront rouvrir
    • Reprise des cours intégralement en présentiel dans les lycées
    • Reprise des cours intégralement en présentiel dans les universités 15 jours plus tard

Les internautes réagissent massivement

Une nouvelle fois, ce sont les lieux de rassemblement comme les restaurants et les bars qui se retrouvent actuellement dans le collimateur du chef de l'Etat.

Une décision qui, ajoutée à celle des écoles fait réagir de nombreux internautes. Ces derniers ont massivement réagi sur les réseaux sociaux et ne comprennent pas les décisions du gouvernement. On a ainsi pu lire :

  • "Dsl de le dire mais c'est pas une gestion de crise c'est du foutage de gueule pour être poli. Trop d'inégalité dans les décisions"
  • "Il va y avoir énormément de licenciements, les gens vont finir par péter un câble avec toutes ces injustices"
  • "Pour les centrales nucléaires il va faire quoi Macron il y a 13 réacteurs en arrêts et cet hiver notamment en février il y aura des graves conséquences sur l'électricité, notamment des coupures."
  • "Nanmais sans blague... ils pensent nous faire gober qu'ils arrivent à prédire comment ce sera au 1er février.... Pourquoi annoncer cette date? Apart pour faire la carotte ? Quil dise qu'il refuse que ça réouvre pour l'instant, ok, mais qu'il nous donne pas de date, par décence."
  • "Toute manière ils attendent juste de nous balancer leur vaccin et après ils vont nous relâcher, la vie normalement entièrement pas avant cet été faut pas se leurrer avec ce gouvernement de merde"
  • "Comme ça ils vont rater la période des fêtes et ils vont pouvoir encore plus déposer le bilan."
  • "Nous savons très bien que cela sera ré-ouvert pour un temps, avant de refermer avec un nouveau confinement."
  • "histoire de se recontaminer se sera sans fin jusqu'à ce que l'économie et l’hôpital explosent et là ça va faire très mal
  • "Une belle blague ! Quand je prend le métro bondé à 8h du matin y’a bcp plus de risque ! Justice à deux vitesses."
  • "ouvrir les cinémas mais pas les restaurants c’est clairement n’importe quoi"
  • "Tu pourras sûrement servir à manger mais là consommation d'alcool sera interdite si tu manges pas. On avait déjà eu ça, les clients devait prendre même un pâté 5€ pour pouvoir consommer. Ou alors juste les alcools soft, façon d'ici la on nous l'aura muse encore plus profond."
  • "Ils se rendent compte qu’ils signent la mort de la plupart des restaurants et bars tt bien d’autres ou ils s’en foutent"
  • "très bien .... après les aberrations constatées cet été et à la rentrée c'est n'importe quoi de voir plein de tables collées et des serveurs masques sous le menton etc .... et les gens a moins d un metre"
  • "Avant de critiquer le gouvernement imaginé le Pen ou Melenchon à la place de Macron ça aurait été pire encore
  • "Comprenez donc que cela dépendra de nous. Portez vos masques - respectez les gestes barrières - respect distanciation etc.

Suivez la page Emmanuel Macron
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!