C'est le drame dans le quartier sensible de La Grande Borne à Grigny (Essonne). Cette nuit, deux jeunes du quartier ont été tués par balle après un règlement de compte au pied d'un immeuble. Mais pour les proches des victimes, Samba et Moudy, âgés de 26 et 28 ans n'étaient pas impliqués dans des trafics de drogue, même s'ils étaient connus des services de #Police pour des faits mineurs.

"C’était des types géniaux"

Pour les proches et les habitants du quartier, le choc est terrible. Déjà conscients de l'infime chance de survie des deux jeunes hommes, cet habitant de #La Grande Borne qui connaissait bien les victimes déclarait hier : "Moudy et Samba étaient tous les deux des types géniaux. Tout le quartier les adorait !" Et de poursuivre : "J’ai grandi avec Moudy qui travaille dans une entreprise de locations de voitures à Orly. Ce n'est pas un trafiquant de drogue."

Selon les amis de Samba et Moudy : "Mercredi soir, les deux frères jouaient à un jeu de cartes avec le présumé tireur".

A priori, les jeunes auraient joué de l'argent. Mais l'autre joueur aurait refusé de payer la somme qu'il avait perdu. Une dispute aurait éclaté entre les joueurs. Cet ami des victimes raconte : "Il a été frappé par Moudy et Samba et a voulu se venger. Il n’a pas accepté d’avoir été tapé par de plus grands". Cette version qui circule dans le quartier est-elle véridique ? Nous le saurons après la garde à vue du présumé tireur toujours interrogé en garde à vue. #Grigny