Dans cet article je vous propose de mettre en lumière une autre facette de la Finance, celle dont on parle peu et pour laquelle l'associatiom Finansol est le porte étendard depuis 1995.

Qu'est ce que la finance solidaire ?

Par le biais de l'épargne, elle offre la possibilité d'investir dans des produits financiers solidaires. Ces derniers ont pour but de permettre le developpement de projets sociaux et environnementaux.

En dix ans 82 700 entreprises, 201 000 emplois et 33 500 logements ont été crées grace aux revenus perçus de l'épargne solidaire. Cette dernière a aussi permis de soutenir plus de 1000 projets solidaires internationaux et la transformation de milliers d'hectares en terres agricoles biologiques.

Ce nouveau pan de la sphère financière croit d'année en année. En 2016, les produits de l'épargne solidaire représentaient 10 milliards d'euros et ces revenus ont continué d'augmenter en 2017, poussés par les investisseurs particuliers. Le défi de demain pour la finance solidaire sera donc de rallier les investisseurs institutionnels à sa cause.

Puis-je participer à ce changement ?

En France ccfd-terre solidaire est le pionnier de l'épargne solidaire. Crée en 1983, il a été à l'origine du premier fonds commun de placement français avec l'aide du Crédit Coopératif.

Cet organisme est en charge de créer des produits d'épargne en partenariats avec les plus grandes banques et gestionnaires de fonds français (Société Générale, Amundi, Meeschaert pour ne citer qu'eux).

A ce titre vous pouvez utiliser votre épargne comme vecteur de croissance.

En effet le premier produit de placement solidaire est celui de BNP Paribas (624 millions d'euros) qui permet de verser 50% des intérets perçus à une association de votre choix. Ainsi la banque garantie aux épargnants d'investir dans des produits de qualité, portés par ses partenaires qu'elle aura pré-selectionnés après plusieurs mois d'analyse et de recherche.

Une semaine qui s'annonce difficile pour Finansol

Pour Finansol c'est un coup dur. L'examen du projet de lois finances [VIDEO]par les députés ces derniers jours risque de destabiliser son activité. Ces derniers ont supprimé le dispositif fiscal [VIDEO] à hauteur de 50% pour toute souscription d'un montant inférieur à 45 000 euros, au capital d'une entreprise agrée solidaire.

L'Assemblée Nationale risque de faire disparaitre les entreprises solidaires qui ont besoin de lever beaucoups de fonds propres, regrette Finansol.

C'est donc dans une atmosphère d'inquiétude que débute la dixième semaine de la finance solidaire.