Publicité
Publicité

Hier soir, jeudi 2 novembre 2017, le verdict est tombé. Le grand frère de Mohamed Merah, Abdelkader Merah a été condamné à 20 ans d'emprisonnement pour association de malfaiteurs terroriste, et non pour complicité de sept assassinats, comme l'aurait voulu la partie civile. Explications.

Comment expliquer ce verdict ?

Après un procès éprouvant qui a duré cinq longues semaines, le verdict controversé est tombé jeudi soir. Pourtant, l'avocate générale avait requis la prison à perpétuité préférant retenir le chef d'accusation de "complicité d'assassinats". Les magistrats de la cour d'assises spécial ont expliqué qu'Abdelkader Merah était associé à des malfaiteurs en vue d'une entreprise terroriste depuis sa conversation à l'Islam en 2006.

Publicité

Soit, l'accusé "a adhéré aux thèses islamistes radicales" et "revendiqué son appartenance au mouvement salafiste". Mais pour les juges, Mohamed Merah aurait toujours agi seul pour exécuter ses victimes.

Abdelkader Merah, arrêté le lendemain du décès de son frère, peut toujours faire appel de cette peine. Comme l'homme a déjà écopé et effectué cinq ans de prison, il pourrait demandé une éventuelle libération conditionnelle dans huit ans.