Le Cameroun étant un pays de culture avéré, contribue largement à l'épanouissement des artistes dans divers domaines. Sur le plan musical, on a pu rencontrer des styles tels que le Makossa et le Bikutsi qui se sont exportés en Afrique et mondialement avec des rythmes et des sonorités très populaires, ceux-ci accentués par des mouvements en tout genre. Le Festi Bikutsi Cameroun (festival international des musiques Bantoues) qui en est à sa 19 e édition cette année, célèbre cette fête de la musique et danse Bikutsi au Club Eneo du quartier Essos de Yaoundé. Sur ce, du 20 au 25 Novembre 2017 la capitale politique du Cameroun accueillera cette manifestation culturelle avec des artistes venus de tout bords et de toutes les régions concernées.

Sous le thème " Musiques et Tolérance", les administrateurs de ce festival ont voulu mettre en lumière le vivre ensemble et la tolérance afin de mettre en exergue cette fraternité dont devrait user les citoyens camerounais à travers la culture pour assainir le climat malsain que traverse certaines régions. Durant cette conférence de presse qui s'est tenue le 1er Novembre à Yaoundé au lieu dit Cité verte, il a été réuni les artistes Aloa Javis et Betti Joseph à qui on rendra hommage cette année comme figures de la musique Bikutsi nationale Camerounaise.

Le Festi Bikutsi aux portes de l'innovation

Chaque année cette célébration se passe de différentes manières avec des innovations en tout genre. Sur cette multitude d'artistes primés durant ce festival, nous avons pu rencontrer la sulfureuse Lady Ponce, l'extravagante Mani Bella, l'ambianceur Richard Amougou ou encore l'incontournable Amah Pierrot dans cette palette de célébrités qui n'ont véritablement plus de secrets pour le public camerounais.

Top vidéos du jour

Comme à son habitude, la programmation fera suite à des conférences-débats, des séances sons et thérapies, une foire gastronomique accompagné d'un mini marché, d'un concours prix découverte "Prix Festibikutsi", et d'un atelier sur l'auto promotion d'une jeune carrière artistique.

Durant ce point de presse, la présence du jeune réalisateur qui monte Ada Akenji aura permit de découvrir une nouvelle facette de ce festival. A cet effet, le célèbre réalisateur s'impliquera dans cette fête de la musique en évoquant ce nouveau concept de pouvoir sponsoriser deux lauréats de cette édition en leur signant un contrat de collaboration avec son label E-Music. Sur les artistes sélectionnés, l'on pourra rencontrer 22 d'entre eux qui pourront concourir pour les prix mis en compétition. " Le festi Bikutsi qui fêtera cette année sa 19ème édition promet une grande fête pour sa vingtième édition l'année prochaine" Commentera son promoteur René Ayina sur la continuité du Festival qui malgré les problèmes financiers n'a jamais annulé une édition.