Un #Braquage d’une grande ampleur a eu lieu hier soir, mercredi 10 janvier, au célèbre hôtel du #Ritz (qui fut également le lieu d'agression sexuelle par Harvey Weinstein [VIDEO]). Les auteurs, cinq hommes cagoulés équipés de haches se sont infiltré dans le célèbre palace parisien et ont dérobés des bijoux pour une valeur totale avoisinant les quatre millions d’euros. Un scénario digne d’un film d’un Blockbuster américain.

Un butin à « plus de quatre millions d’euros »

À 18h30, les braqueurs entrent dans l’hôtel parisien du Ritz, situé sur la place Vendôme, avec des haches. Menaçants, les bandits mettent la main sur les bijoux exposés en vitrine avant de prendre leurs jambes à leur cous.

Selon la justice, le butin volé est estimé à « plus de quatre millions d'euros ».

Trois braqueurs arrêtés

Les policiers du 2ème arrondissement de #Paris, alors en patrouille, se pressent sur les lieux, et ils parviennent à arrêter trois des cinq braqueurs présumés.

Le préfet de police Michel Delpuech, ainsi que le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, ont par ailleurs félicité ces policiers, salué pour « leur sang froid » et « leur professionnalisme ».

Deux braqueurs toujours en fuite

Deux des cinq braqueurs du Ritz restent toutefois activement recherchés par les forces de Police, la BRB (Brigade de Répression du Banditisme) ainsi que la police judiciaire de Paris qui sont sur le coup.

Le parquet de Paris a ouvert une enquête en flagrance du chef de vol commis armé et en bande organisée, d’après une source judiciaire proche de l'affaire.

Les grands magasins de la place Vendôme prisés par les voleurs

Ce secteur de Paris, de la Place Vendôme et de ses alentours, est plutôt prisé par les braqueurs, avec ses grands magasins de luxe (même si beaucoup de braquages ont lieu dans des enseignes de grande distribution). En 2014, déjà, la sécurité avait été fortement augmentée après de nombreux pillages (dont cinq vols à main armée en à peine sept mois et des pertes allant jusqu'à 2 millions d'euros) dans les bijouteries de luxe situées autour de la très luxueuse place parisienne.

Malgré ces mesures de sécurité renforcées, en mars 2016, deux braqueurs avaient réussi à s’infiltrer dans la grande bijouterie Chopard de la place Vendôme, armés d’une arme à feu ainsi que d’une grenade à fragmentation. Les deux bandits avaient ainsi mis la mis sur un butin de 6 millions d’euros.

En mais 2017, également, à quelques dizaines de mètres de la place, trois braqueurs avaient dévalisés une autre bijouterie de luxe armé de haches, repartant avec « plusieurs millions d’euros » eux aussi.