Tout commence le 28 octobre 2017 lorsqu'une jeune femme prénommée Alexia Daval âgée de 29 ans part faire son jogging vers 9h30 du matin dans le bois d'Esmoulins en Haute-Saône, près de Gray, petite commune de 5000 habitants. Deux jours plus tard, le 30 octobre, son corps est découvert en partie brûlée. À l’heure du midi, Jonathann, informaticien de 34 ans, prévient les gendarmes sur la disparition de sa femme. Une enquête commence alors et a aussitôt été médiatisée. Son mari, en pleur face à cette terrible nouvelle, suscite une énorme vague de compassion dans la France entière. Sa famille avait déclaré "Notre chagrin est immense, mais vos soutiens réchauffent nos cœurs". Des courses à pied avaient même été organisées dans plusieurs villes.

Le 5 novembre, une marche blanche [VIDEO] dans la ville de Gray avait réuni entre 8000 et 10000 personnes. Nombreux étaient les enquêteurs à vouloir retrouver celui qui a commis le meurtre [VIDEO] d'Alexia Daval.

Jonathann passe aux aveux

Mais qui l'aurait cru ? Personne ne s'y attendait ! Jonathann, suspecté, s'est rendu pour avoir tué sa femme alors qu'il avait nié durant deux jours. Ce n'est que trois mois plus tard que Jonthann a reconnu les faits et a avoué aux enquêteurs avoir étranglé sa femme la nuit du 27 au 28 décembre. Il a été mis en examen pour "Meurtre sur conjoint" mardi 30 janvier et risque la prison à perpétuité. Selon son avocat, il se serait senti "rabaissé" et "écrasé" par la personnalité de sa femme et n'avait pas l'intention de la tuer. Il disait que sa mort était "accidentelle".

Alexia et Jonathann traversaient une crise conjugale. Jonathann s'était disputé violemment avec sa femme, se sont bagarrés, ce qui a abouti malheureusement à son décès. Mais que s'est-il passé réellement ? Son mari a construit tout un scénario pour dissimuler sa culpabilité. En effet, le jour de sa disparition, le jeune homme, préoccupé de ne pas la voir revenir, joue le mari inquiet et envoie des messages à sa femme (tout en sachant qu'il l'avait étranglée quelques heures avant), et utilise son portable pour écrire à ses parents en se faisant passer pour leur fille. Il avais mis les chaussures à Alexia puis mise dans le coffre de sa voiture à 1h30 du matin pour se rendre dans la forêt de Velet-Esmoulin vers 8h. Il y et dépose le corps qu'il recouvre d'un draps, avant de passer voir sa mère et ses beaux-parents.

Au micro de RMC, le cousin d'Alexia, Thibault, explique que sa famille était en permanence avec Jonathann, à le soutenir : "Ce monstre a passé le 24 décembre au milieu de nous tous alors qu’il savait tout".