Souvenez-vous, en novembre dernier, Blasting News consacrait sa Une à la disparition de la joggeuse Alexia Daval [VIDEO]. Depuis le 28 octobre 2017 à 9h30 , la jeune épouse de 29 ans n'est pas revenue de son jogging habituel à Gray-la-Ville. C'est son mari Jonathann, inquiet de ne pas avoir rentrer sa femme, qui donne l'alerte à la gendarmerie qui écarte rapidement les pistes de la disparition volontaire ou du suicide. Après 48 heures de recherches intensives, Alexia demeure introuvable et le procureur de la République, Emmanuel Dupic, annonce l'ouverture d'une information judiciaire pour "enlèvement et séquestration", jusqu'à ce jour où l'affaire va prendre une toute autre tournure.

Deux jours après la disparition d'#Alexia daval, un corps calciné est découvert dans un bois de Velet-Esmoulin, non loin du lieu de la disparition de la jeune femme. De ce fait, l'information judiciaire bascule puisqu'elle sera ouverte pour "assassinat".

La cause, le mobile, les pistes

Jeudi 2 novembre 2017, l'autopsie du corps partiellement calciné d'Alexia Daval apporte quelques précisions sur la cause de la mort. Selon les premières constatations, la jeune maman serait décédée par strangulation et n'a pas été violée. Pour les enquêteurs, la joggeuse a été volontairement brûlée et connaissait peut-être son agresseur. Depuis, une marche blanche en hommage à Alexia Daval [VIDEO], et à toutes les femmes victimes d'agression, a été organisée dans Gray-la-Ville sans que l'enquête n'ait apporté d'éléments nouveaux.

Jusqu'à ce mardi 30 janvier 2018 où un rebondissement considérable va glacer le sang des français.

Son mari Jonathann Daval avoue

Placé en garde à vue depuis lundi 29 janvier, #Jonathann Daval, le mari d'Alexia, avoue le meurtre de sa femme. L'informaticien de 34 ans a reconnu avoir tué son épouse "par accident". Un geste qu'il ne voulait pas commettre et qu'il regrette amèrement, comme l'ont indiqué ses avocats Randall Schwerdorffer et Ornella Spatafora. Pour l'opinion public c'est impensable, l'homme qui jouait les veufs éplorés devant les caméras en compagnie de sa belle-famille serait finalement l'auteur du crime de sa propre femme ?

Jonathann et Alexia Daval se seraient disputés juste avant le meurtre. En effet, après analyse du téléphone d'Alexia, des textos témoignaient d'une rare violence verbale entre les deux époux. L'employée de banque reprochait à son mari ses difficultés à concevoir un enfant. La veille de la disparition d'Alexia, une dispute éclate ! Jonathann craque, à bout de nerfs et sans cesse victime de la personnalité écrasante de son épouse à son égard, il saisit son épouse et l'étrangle.

Face aux enquêteurs, le mari explique qu'il aurait tenté de maîtriser son épouse avant de "perdre le contrôle et l'étrangler". Pour dissimuler le meurtre de sa femme, Jonathann Daval avait pris soin de le maquiller en se construisant un solide alibi.

Un scénario macchiavélique

Afin de ne pas être accusé du meurtre de sa femme, Jonathann invente une mise en scène incroyable. Il déplace le corps de sa femme habillée de sa tenue de sport pour faire croire à une disparition lors de son jogging. Pire encore, un SMS a été envoyé du téléphone d'Alexia à destination de sa sœur le samedi 28 octobre au matin pour brouiller les pistes. Quel est le rôle de Jonathann dans tout ça ?

Si le mari s'est donné bien du mal pour camoufler son crime, un détail va venir le trahir. La veille, vers 1h30, un voisin entend son véhicule rouler sur une plaque métallique. Alertés par cet indice, les enquêteurs vont creuser cette piste et trouveront effectivement la présence de l'utilitaire de Jonathann Daval près du lieu où le corps d'Alexia a été retrouvé. De plus, un morceau de tissu, identifié comme un drap du couple, va renforcer la thèse du mari soupçonné. En revanche, l'homme conteste formellement avoir mis le feu au corps de sa femme... #faits divers