Après la #Neige qui a surpris huit départements en Île-de-France, gare au verglas qui pointe le bout de son nez. Les franciliens sont conseillés d'éviter de prendre leurs véhicules et le trafic ferroviaire est diminué. L'appel à la vigilance a été renouvelée par les autorités ce jeudi 8 février afin d'éviter une nouvelle journée de pagaille dans les transports en commun et sur les routes d’Île-de-France.

Gare au verglas !

D'importantes chutes de neige ont surpris les franciliens [VIDEO] et créé une véritable panique au niveau des transports de mardi et mercredi. Même si la neige s'est arrêtée de tomber à #Paris et ses environs, les températures négatives pouvant allées de -3° à -11° cette nuit [VIDEO] et dans la journée risquent fortement de former du gel et du verglas sur les routes et les rails de tout le pays.

Huit départements de région parisienne restent à ce jour placés en vigilance organe "neige et verglas" par #Météo France, contre 45 mardi.

Toujours la pagaille sur les routes !

La neige et le verglas restent des phénomènes rares en France, et en particulier en région parisienne. C'est la raison pour laquelle cette situation a créé une vraie paralysie dans les transports et sur les routes du pays. Encore ce matin, aux alentours de 6h00, la circulation routière en Île-de-France présentait 17 kilomètres d'embouteillage cumulés.

Toutefois, il est toujours conseillé par les autorités préfectorales d'éviter de prendre la voiture ce jour. Et pour éviter une deuxième catastrophe sur la route 118, véritable point noir en Île-de-France où 2000 automobilistes ont été bloqués mardi dans la soirée, cette dernière restera fermée à la circulation jusqu'à 12h00 minimum.

Retour à la "quasi-normale" pour les transports

Côté transports en commun, la situation s'améliore nettement. Après avoir vécu des situations tendues dans plusieurs gares parisiennes, la SNCF prévoit un trafic "quasi-normal' voire "normal" pour les TGV pour la journée de jeudi. Néanmoins, il faudra compter quelques rallongements de temps de parcours causés par des limitations de vitesse. Quant aux TER, les trains devraient rouler normalement avec "quelques difficultés dans certaines régions, comme dans le Limousin", a expliqué Guillaume Pepy, le PDG de la SNCF, sur RTL. Alors que la circulation a été interdite pour les poids lourds de plus de 7,5 t mardi à partir de 14h00, puis rouverte quelques heures mercredi après-midi, elle le sera à nouveau ce jeudi.

Une interdiction qui a évidemment provoqué la colère des représentants des transporteurs routiers : "L'absence de coordination et le manque de clarté dans l'information contribuent à des situations inexplicables", déplore l'OTRE (Organisation des Transporteurs Routiers). En effet, ce manque d'anticipation dans la journée de mercredi a provoqué la colère de 1500 automobilistes coincés sur la nationale 118 et sur certaines routes d'Île-de-France. 46 centres d'hébergement ont été ouverts pour accueillir pas moins de 600 personnes !

Un nouvel épisode neigeux vendredi

Mais attention, cette mauvaise expérience risque de se renouveler puisque Météo France prévoit de nouvelles chutes de neige pour vendredi 9 février. En effet, une perturbation va traverser la région d'ouest en est. Toutefois, ce nouvel épisode neigeux semblent nettement moins important que celui de mardi soir. Au maximum, 2 à 5 centimètres de neige sont attendus. Toujours d'après les prédictions de Météo France, les précipitations deviendront pluvieuses et des éclaircies feront leur apparition en fin de journée. Samedi s'annonce plutôt clément, même si un brouillard épais et quelques flocons pourraient pointer le bout de leur nez. Une remontée des températures dimanche pourra nous faire basculer sous un régime d'averses.