Le mercredi 8 mai, au départ d’une nouvelle manifestation pour le compte des gilets jaunes, organisée par le comité de la ville de Nemours dans le département de la Seine-et-Marne. Mais cette fois-ci, l’ambiance est différente : pas de casseurs, ni de flash-balls, plutôt une ambiance bucolique loin des agitations perpétrées dans la capitale. D’ailleurs les manifestations y étaient interdites, le mouvement se retrouve donc ici pour faire de nouveau entendre ses revendications.

Et pour couronner le tout, ils auront le plaisir d’être accompagnés d’une de leurs vedettes, le dénommé Eric Drouet qui fera parti du cortège de la manifestation.

Eric Drouet toujours présent avec les gilets jaunes, malgré avoir annoncé faire une pause

Eric Drouet ne portait pas de gilet jaune aujourd’hui, mais il n’a pas pour autant délaissé le combat qu’il a auparavant lancé avec ses acolytes au sein du mouvement.

Il participa au pique-nique organisé dans la ville de Nemours, puis à la manifestation qui le suivit.

Il expliqua entre autre avoir décidé de faire une pause afin de régler certains problèmes administratifs comme la gestion de la cagnotte créée pour les blessés du mouvement.

Après son annonce faite le 24 avril, certains médias avaient propagé de lui qu’il avait “jeté l’éponge”. Lui au contraire dément cette position, et affirme ne pas pouvoir abandonner le mouvement lancé, et cela après la somme de travail qu’il a investi en lui.

Les manifestants furent également accompagné ce jour-ci de David Libeskind, avocat et co-fondateur du mouvement Robes noires et Gilets jaunes. Il n’hésita pas à prendre la parole pour conseiller ceux qui étaient présents sur leurs droits et les comportements à avoir au cas où ils se retrouveraient en garde à vue. Car la plupart de ceux-ci, n’ayant aucun casier judiciaire, ignorent les procédures légales lors de ce type d'événement.

Il leur conseilla également de ne se rendre qu’aux manifestations déclarées, et de quitter les lieux immédiatement lors de la fin de celles-ci. Tout cela dans le but d’éviter des abus de la part de la police, qui seraient apparemment de plus en plus récurrents.

Une manifestation loin de ce que l’on connaît des gilets jaunes

Pas de violences ni d’altercations avec la police, cette manifestation fut un rassemblement calme autour d’une ambiance de grande famille lors de retrouvailles.

Précédée d’un pique-nique participatif vers 11h30, puis d’un débat vers 13h45, la marche paisible durera environ deux heures pour se terminer vers 17h. Tout le monde quitta le lieu rapidement et sans problème particulier.

L'événement était important, il rassembla pas loin de 250 participants, venant de plusieurs endroits différents : Melun, Montereau, Moret, Fontainebleau et Montargis.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite