Le fait divers s'est déroulé dans la nuit du mercredi 24 juillet et du jeudi 25 juillet dans la ville de Toulouse (Haute-Garonne). Alors qu'une jeune femme était en train de se faire agresser sexuellement par un homme, elle a eu la chance de tomber sur deux individus considérés comme marginaux. Depuis, l'agresseur a été interpellé mais l'histoire est pleine de rebondissements.

Les sauveurs présumés coupables

Il est bien difficile de lutter contre les stéréotypes et préjugés de la vie quotidienne. En effet, alors que les deux individus considérés comme des marginaux sont venus en aide à la victime, ils ont dans un premier temps été considérés comme de potentiels agresseurs.

En lâchant leurs chiens sur le jeune homme de 24 ans, la police a dans un premier temps pensé qu'ils l'attaquaient. Il n'en était rien et bien au contraire ils ont plutôt fait preuve de courage et de civisme pour venir en aide à la jeune femme.

La version a été confirmée dans un premier temps par le site Actu Toulouse. Ce sont les caméras de surveillance de la ville qui ont créé cette confusion. Sur ces dernières, aux alentours de 4h10 du matin, une alerte est donnée car la police a repéré deux marginaux et leurs chiens courant après un individu.

Une intervention de la police et quelques explications

Dès lors, une patrouille de police est envoyée sur place afin d'interpeller les deux marginaux. Néanmoins, ils expliquent rapidement qu'ils ont simplement porté secours à une jeune femme de 25 ans, victime d'une agression sexuelle en pleine rue. L'homme qui a tenté d'abuser d'elle était ivre. Les deux héros du jour donnent plus d'informations à la police et expliquent qu'ils ont tenté d'intervenir sans leurs chiens, mais l'agresseur s'est mis à les menacer avec un tesson de bouteille.

Ne manquez pas les dernières informations!
Cliquez sur le sujet qui vous intéresse le plus. Pour ne rien manquer, nous vous tiendrons informé des dernières informations sur le sujet.
Femmes

Ne voulant pas en rester là, ils ont décidé de lâcher leurs chiens pour se défendre. Face aux deux chiens, l'homme a préféré prendre la fuite.

Alors qu'il avait pris la fuite, le jeune homme de 22 ans a ensuite été interpellé par la police. En effet, le signalement précis des deux marginaux et une intervention rapide de la police ont permis de retrouver l'individu. C'est donc dans le centre ville de Toulouse, quelques minutes après, que rue du Taur, le jeune homme a été arrêté puis placé en garde à vue.

Dans le cadre de l'enquête, il sera interrogé une fois que son taux d'alcoolémie sera descendu. De son côté, face à une telle violence et le choc qui a été subi, la jeune femme envisage de porter plainte contre son agresseur. Nul doute qu'elle remerciera aussi les deux héros qui lui sont venus en aide et qui n'ont pas hésité à prendre leur courage à deux mains.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite