Porté disparu dans un gouffre du massif du Vercors, en Isère, un spéléologue de vingt-et-un ans était activement recherché depuis mardi après-midi. Il a finalement été retrouvé vivant, au grand soulagement de tous. Si sa disparition avait d'abord suscité de vives inquiétudes, son sauvetage s'est également avéré très complexe. Retour sur cette incroyable sauvetage.

D'importants renforts pour retrouver le spéléologue disparu

Une importante mobilisation des secours a été nécessaire pour extraire le jeune disparu.

En effet, ce sont plus de cent-cinquante secouristes qui ont afflué en renfort de toute la région et des départements limitrophes pour participer aux recherches et tenter de sauver ce jeune spéléologue. Ils étaient encore une soixantaine stationnés autour du site jeudi matin.

On commence par repérer le disparu, situé à six-cent quarante mètres de profondeur dans le gouffre du Berger, un vaste réseau de trente-sept kilomètres de galeries souterraines, dont certaines sont connues pour être inondées, d'autres n'étant tout simplement même pas répertoriées.

Il aura fallu vingt-quatre heures d'efforts intenses à partir de sa localisation avant de parvenir à évacuer le malheureux du labyrinthe dans lequel il s'était enfoncé.

L'opération de sauvetage s'est avérée extrêmement délicate dans cet environnement excessivement dangereux et relativement mal connu. Des compétences particulières ainsi que du matériel spécifique de pointe ont du être mis en œuvre pour rejoindre l'infortuné et procéder à son extraction sans encombre.

Durant tout ce temps, les équipes médicales se sont relayées auprès du blessé, qui se trouvait immobilisé par une entorse à la cheville. Les derniers cent mètres ont nécessité quant à eux quatre heures de progression périlleuse.

Le jeune homme, en civière, a enfin regagné la lumière du jour ce jeudi aux alentours de 13h15. Un épilogue heureux après deux longues journées d'angoisse pour lui, mais aussi pour ses proches.

Les circonstances de la disparition n'ont pas été dévoilées

On ne connait pas encore précisément les circonstances de l'accident ayant entraîné cette mésaventure, qui aurait pu tourner au drame. La victime aurait apparemment abandonné le groupe d'amis avec lequel il évoluait dans le gouffre, quelques heures après y avoir pénétré. Ce sont eux qui ont alerté les secours, suite à quoi la préfecture a déclenché le plan d'urgence, dans la nuit de mercredi à jeudi.

Le jeune homme est un spéléologue confirmé et très expérimenté, membre de la Fédération Française de Spéléologie. Légèrement blessé, le rescapé a pu être héliporté jusqu'au CHU de Grenoble où on a procédé aux premiers soins. Ses jours ne sont à priori pas en danger.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite