La pandémie de Coronavirus frappe de plus en plus de pays, de plus en plus de personnes et fait de plus en plus de victimes. Durant le week-end, le gouvernement espagnol a décidé de mettre le pays en quarantaine, mettant ainsi la population dans les mêmes conditions que les Italiens. Face à la propagation rapide du coronavirus, il faut frapper vite [VIDEO], bien et fort. Le gouvernement français, après avoir annoncé la fermeture des écoles et universités, a décidé de fermer les bars et restaurants mais aussi les commerces jugés non essentiels. Durant le week-end, le premier ministre Edouard Philippe a annoncé que les rassemblements publics étaient limités à 100 personnes.

Pour les spécialistes, ce n'est pas assez et le comportement des Français interroge.

La pandémie progresse en France

Alors que se déroulait le premier tour des élections municipales en France hier, le bilan de la pandémie de coronavirus fait état de 5 423 personnes contaminées et 127 morts, soit 36 de plus et 900 cas supplémentaires en 24 heures. Face à la situation, qui pourrait devenir incontrôlable, le gouvernement a enclenché le stade 3 dimanche matin. Dans l'Hexagone mais aussi en dehors des frontières, l'attitude des Français a fait sourire. En effet, on a pu voir sur les réseaux sociaux de nombreuses personnes aller au marché mais aussi profiter du beau temps à l'extérieur. En fin de journée, une rumeur annoncait que l'état allait mettre la France en confinement total.

La porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, a réagi face à cette rumeur qu'elle a qualifiée de "Fake News", rappelant également que l'Etat prendrait "toutes les mesures" qui permettront de "modifier en profondeur les comportements" face au coronavirus.

"La situation se détériore trés vite"

Il y a peu, la Chine a apporté un soutien matériel à la France (et à l'Italie), en envoyant des médecins et le matériel nécessaire.

Rappelons que le gouvernement français en avait fait de même pour aider les autorités chinoises il y a quelques mois. L'arrivée de cette aide supplémentaire est la bienvenue puisque le directeur général de la Santé Jérôme Salomon avait indiqué que la situation de coronavirus était "très inquiétante" et "se détériore vite".

Dans la journée se tiendra un nouveau conseil de défense.

Selon les différentes informations qui circulent sur la toile, il devrait avoir lieu pour le déjeuner. Il y a fort à parier que le gouvernement va durcir le ton, tant le comportement des Français durant le week-end avait interpellé. Agissant comme si de rien n'était, une partie des citoyens du pays n'a pas vraiment pris la mesure de la situation. Néanmoins, sur les réseaux sociaux, le hashtag #confinementtotal s'est emballé en quelques heures. S'il est difficile de savoir ce qu'il va se passer, le coronavirus ne semble lui que commencer.

Suivez la page Coronavirus
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!