Il fêtera ses 100 ans en juillet prochain. Albert Chambers n'a pas une carrière commune. Âgé aujourd'hui de 99 ans, ce vétéran de l'armée britannique vient de sortir de l'hôpital après avoir combattu, le Coronavirus.

Originaire de la ville de Doncaster, dans le nord de l'Angleterre, Albert Chambers est loin d'être une personne fragile. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, il faisait partie des Cold Stream Guards. Une brigade de l'armée britannique qui avait pour mission, de protéger... Buckingham Palace. Le palais de la famille royale. Rien que ça !

En 2020, une nouvelle bataille pour le vétéran

Un ennemi invisible, méconnu de beaucoup, qui est parvenu à infecter le vieil homme. Au départ hospitalisé pour un problème à la jambe, le vétéran a présenté des symptômes du virus Covid-19. Il a ensuite bénéficié d'une prise en charge hospitalière dans cette commune du Yorkshire du Sud. Trois semaines d'hospitalisation avec un traitement sous oxygène lui permettent de se remettre sur pieds. Le combat face au Coronavirus est gagné. Une victoire qui suscite l'admiration du personnel soignant qui ne s'est empêché de saluer le retraité par une haine d'honneur. Albert Chambers précise d'ailleurs qu'il "apprécie chaque chose" que l'équipe du corps médical de l'hôpital a fait pour lui.

Les mots lui manquent légèrement au moment de s'exprimer devant les caméras de la BBC, la chaîne de télévision britannique. Car s'il est une personne très positive et modeste, le monsieur est assez timide.

Une fois rentré à son domicile, le héros est une nouvelle fois reçu, avec honneur. Plusieurs de ses voisins sont présents pour l'applaudir.

Également sur place à son arrivée, son petit-fils, Stephan Gater se disait "fatigué et inquiet" mais désormais "ravi qu'il soit rentré à la maison".

Un combattant dans l'âme

Albert Chambers n'en est pas à sa première épreuve de vie.

D'ordinaire coriace, le vétéran de l'armée britannique a gardé des séquelles de la Secondes Guerre mondiale : une blessure à la jambe et sans doute des moments à jamais gravés dans sa mémoire. Il a notamment été emprisonné pendant trois longues années dans des camps allemands du Troisième Reich, selon The Telegraph.

Un virus ennemi des personnes âgées

Parmi les patients les plus à risques de cette épidémie de Coronavirus, les personnes âgées figurent en première en ligne. Une population extrêmement touchée qui nécessite une protection et un confinement plus poussé que les plus jeunes. Comme dans la plupart des pays touchés, en France par exemple, l'âge moyen des personnes admises en réanimation est de 61 ans depuis le 16 mars dernier, 73% de ces patients sont des hommes, selon Francetvinfo. En Angleterre, 596 sont décédées des suites du Coronavirus ces dernières vingt-quatre heures.

Le Royaume-Uni est donc loin d'être épargné. Le pays dénombre actuellement 16 060 morts de l'épidémie de Covid-19, ce lundi 20 avril.

Suivez la page Covid-19
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!