La proposition du Président des chasseurs, Willy Schraen, de piégeage des chats a provoqué un tollé sur la toile. Mais que veut dire exactement le piégeage ? Sommes-nous bien informés sur cette pratique ?

Polémique après une interview du président des chasseurs

Comme indiqué précédemment par cet article publié sur notre site, un Facebook live initié par Chasseur.com a proposé, le 3 mai, une interview du Président de la Fédération des Chasseurs (FDC), Willy Schraen. Ce dernier s'est attiré les menaces de plusieurs internautes en proposant le piégeage des chats qui se trouvent à plus de 300 mètres de chez lui.

Un extrait a été publié par le journaliste Hugo Clément sur son compte Twitter, le 7 mai. Une déferlante de haine anti-chasse s'en émerge.

Willy Schraen et sa famille sont depuis placés sous protection judiciaire. Le président du FDC s'est défendu et a déclaré avoir regretté de ne pas s'être plus expliqué sur le sujet. Pour lui, "ce n'est pas aux chasseurs de piéger les chats qui sont sans collier ni pucés ni tatoués, il y a des organismes pour ça" et qu'il regrette que ses propos soient déformés par certains médias comme s'il avait dit qu'il fallait tuer les chats.

Mais que veut dire vraiment le piégeage des chats ?

Définition du piégeage des chats

Si l'on se réfère à Wikipédia, le piégeage animal consiste à chasser passivement.

Pour ce faire, il faut une mise en place d'un système de capture ou tuer l'animal en l'absence du chasseur, et ce, afin de le domestiquer, le consommer ou éliminer les espèces nuisibles.

Le Président du FDC, lui, a proposé le piégeage des chats à 300 m de toutes habitations. Il est question ici de piéger les chats sauvages qui ne sont ni stérilisés ni tatoués.

Le directeur de la Fédération nationale des chasseurs a assuré à BFMTV qu'il s'agit seulement de la capture, le but c'est d'attraper les chats en les appâtant et ils rentrent dans une cage grillagée. La Présidente de l'Ani'Meaux, Sara Moreau, a également souligné que ce sont aux Maires de s'occuper de la mise en place d'une convention avec une association de protection animale pour la stérilisation et la socialisation des chats errants.

De nombreux maires ont déjà pris cette initiative.

Willy Schraen a reçu plus de 10 000 messages de haines. Ses propos ont été pourtant certifiés par de nombreuses organisations pour la défense de la biodiversité. La Ligue de Protection des oiseaux fait remarquer que les chats sont des sérieux prédateurs, plus de 11% des Animaux accueillis dans les centres LPO ont été blessés par des chats dont 84% d'oiseaux et 16% de mammifères ou des reptiles. Les chats sont également les animaux les plus abandonnés en France.

Suivez la page Animaux
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!