Une étude de l'Académie des sciences médicales publiée ce mardi 14 juillet prévient qu'on doit se préparer à un hiver difficile. Une deuxième vague de nouveau coronavirus cet hiver pourrait faire jusqu'à 120.000 morts au Royaume-Uni. Le professeur Stephen Holgate qui a dirigé la réalisation de ce rapport, met en garde.

Coronavirus : 'Il faut s’attendre au pire'

Le Coronavirus a fait près de 45 000 morts au Royaume-Uni, pays le plus durement touché en Europe. Selon les scientifiques, le Covid-19 se propage davantage pendant la saison froide. C’est alors dès à présent que les hôpitaux mais aussi les individus doivent se préparer car le pire est peut-être à venir selon Pr.

Stephan Holgate : ‘’Il faut s’attendre au pire car avec les états de grippe classiques dans le monde et surtout en Europe à partir de novembre, les cas de coronavirus risquent de revenir’. Il faudra alors limiter les déplacements même si aucune directive des pays ne l’indique, juste au cas où. Les habitudes adoptées lors du déconfinement devront se poursuivre et éviter au maximum les contacts de près et continuer à effectuer les gestes barrières.

On vit au jour le jour avec le coronavirus

La vie semble avoir repris son cours mais on ne sait pas trop ce qui nous attend. La nature humaine fait que certains sont plus en alerte que d'autres et que si beaucoup de gens vivent la situation assez tranquillement, quelques personnes sentent bien qu'il y a encore quelque chose qui se trame dans l'air sans trop savoir quoi.

Quelques indicateurs montrent qu’il faut être méfiant car la hausse du taux de propagation pourrait être de 1,7 à partir de septembre alors qu’il était retombé entre 0,7 et 0,9 dans les pays européens, selon Le Figaro. Avec les maladies saisonnières qui arrivent a grands pas, il ne faudrait pas que les espaces médicaux se retrouvent en manque de place et de personnel pour accueillir des nouveaux cas positifs.

Ce que propose le gouvernement britannique pour lutter contre le coronavirus version 2

Les femmes et hommes politiques du Royaume-Uni vont tout d’abord relancer une campagne d'information destinée en particulier aux personnes fragiles et va se charger d'augmenter les tests tout en préparant au mieux l’arrivée des cas de grippe.

Est-ce que les gens ont repris des activités trop vite ou alors respectent-elles les règles de sécurité ? Est-ce que l’attitude des uns et des autres ne peuvent empêcher un retour du coronavirus ? Trop tôt pour le dire même si certaines attitudes choquent puisque le retour à la réalité s’est fait rapidement dans quelques régions du monde. Il suffit de voir les plages, les bars ou les restaurants sans distanciation sociale, les gens sans masques faisant la fête dans des lieux plus ou moins illégaux. A voir si l’envie de revivre normalement n’a pas pris le dessus sur la raison…

Suivez la page Covid-19
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!