Une jeune femme s'est fait retirer un ver de son amygdale après avoir mangé du poisson cru cinq jours plus tôt, selon un rapport de l'American Journal of Tropical Medicine and Hygiene, un journal médical. Une situation rare pour le moment, mais qui pourrait devenir fréquente dans les années à venir à cause du surconsommation de poisson cru.

Un ver solitaire dans la gorge

Un chatouillement dans votre gorge ? Il peut s'agir d'allergies, d'irritations ou même de la COVID-19. Pour autant, voici une explication qui peut ne pas être sur votre radar : un ver se tortillant dans vos amygdales. En effet, selon un rapport publié par l'American Society of Tropical Medicine and Hygiene 8 juillet 2020, des professionnels de la santé ont retiré le ver avec une pince à épiler lors d'un examen à l'hôpital international St.Luke à Tokyo.

La femme de 25 ans s'est rendue à l'hôpital après avoir ressenti de la douleur et une irritation dans la gorge pendant cinq jours. Ses symptômes ont commencé après avoir consommé "du sashimi assorti", selon le rapport. Le médecin a rapidement identifié le coupable : un ver noir de 38 millimètres dans son amygdale.

Voici le rapport complet : "Une femme de 25 ans a présenté des antécédents de douleur et d'irritation du pharynx gauche pendant 5 jours après avoir consommé un assortiment de sashimi. L'examen physique a identifié un ver noir en mouvement dans l'amygdale palatine gauche. Ses résultats de tests sanguins étaient normaux. Les symptômes se sont rapidement améliorés après avoir retiré le ver à l'aide d'une pince à épiler", a expliqué l’American Journal of Tropical Medicine and Hygiene.

Une consommation de poisson cru pourrait entraîner ce genre d'événements

D'autres tests ont révélé que la femme avait été infectée par Pseudoterranova azarasi, un ver rond parasite, qui infecte généralement les mammifères marins tels que les morses et les phoques. Cependant, les humains peuvent attraper le ver en consommant du poisson cru ou des calmars.

Lorsque qu'il est vu, il se trouve généralement dans l'estomac et les infections de la gorge sont rares. Pour autant, c'est arrivé à la jeune femme.

Le ver était une larve d'un type de ver rond qui provoque des maladies gastriques, intestinales, ectopiques et allergiques. L'étude note que le ver infecte l'estomac après que les gens l'aient consommé dans du poisson cru ou insuffisamment cuit.

Il existe plus de sept cents cas documentés d’infections de ce type. Et selon les auteurs de l'article, il est possible que ce cas soit de plus en plus probable dans les prochaines années. En effet, ils pensent que la vulgarisation d'aliments comme les sushis et les sashimis conduira à davantage de cas signalés, mais l'infection est encore rare actuellement.

Ne manquez pas notre page Facebook!