En France, la propagation de la pandémie de Coronavirus devient difficilement contrôlable. En effet, après une première vague qui a fait de nombreux dégâts, le nombre de cas recensé chaque jour, chaque semaine, ne fait qu'augmenter et les autorités tirent la sonnette d'alarme. Dès la fin du confinement, le président de la République Emmanuel Macron avait rappelé qu'un élément clé de la lutte contre la propagation du virus était le respect des mesures sanitaires. Il y a quelques jours, une liste de 13 départements, qui pourraient être reconfinés avait été dévoilée. Alors que les boites de nuit ne pourra pas ouvrir avant la fin du mois de Septembre, prochainement ce sont les bars qui pourraient fermer leurs portes.

Une information qui a fuitée depuis le 27 juillet 2020.

Coronavirus : des chiffres qui partent à la hausse

Malheureusement, l'accalmie n'aura été que de courte durée, après 13 semaines de baisse, le nombre de cas testés positifs au coronavirus repart à la hausse. On aurait pu penser que cette hausse serait liée au plus grand nombre de tests qui sont effectués chaque jour, malheureusement les autorités sanitaires expliquent que le virus circule plus sur le territoire français. S'il est trop tôt pour parler de seconde vague, le ministre de la santé, Olivier Véran, ne cache pas ses signes d'inquiétudes.

Récemment, il a confirmé son inquiétude se portait plus vers la population la plus jeune. En effet, on a pu voir que dans le respect de gestes barrières et des consignes sanitaires, une partie d'entre eux, prenait la menace par dessus la jambe.

On a ainsi pu voir il y a quelques jours, une immense pool party qui fait le buzz sur les réseaux sociaux. Des dizaines, voir centaines de jeunes faisant la fête sans aucun respect des gestes barrières.

Une situation inquiétante par région, la fermeture des bars envisagée

Depuis que le confinement a été mis en place, nombreux sont les jeunes qui ont dû rester chez eux.

En effet, les lycées, les facultés, bars, restaurants et boites de nuit étant fermés. Depuis que les règles ont été assouplies, le jeunes oublient qu'ils ont un rôle important dans jouer dans la propagation du coronavirus. Selon le ministre de la santé, les rassemblements festifs et surtout familiaux à l'origine de clusters.

Il est donc important que les gens fassent attention, parce que le coronavirus lui, ne prend pas de vacances.

Dans certaines régions, comme le nord de Paris, ou encore la Mayenne, deux régions très durement frappées par le covid-19 en ce moment, les rassemblements sont limités à 10 personnes maximum (uniquement en Mayenne), la fermeture de certains établissement est une possibilité envisagée par l'état. D'un point de vue économique, la fermeture des bars, voir des restaurants causerait la fin d'un grand nombre d'entre eux.

Suivez la page Coronavirus
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!