On l'aurait jamais cru. Si un jour on nous avait dit que des secteurs comme le tourisme, le cinéma ou encore l'hôtellerie/ restauration allaient connaitre une grave crise et fermer leurs portes, nous l'aurions difficilement cru. Malheureusement, la situation devient très difficile pour de nombreux responsables d'établissements, certains vont mettre la clé sous la porte si la situation continue d'être celle qu'apporte le confinement. Aujourd'hui, après l'annonce de la création d'un vaccin par les laboratoires Pfizer 'efficace à 90%', l'espoir renait. Egalement, pour sauver les restaurants et commerces de proximité il faudra que les français apportent leur soutien.

En voyant la longue file d’attente d'une dizaine de voitures devant une enseigne McDonald’s, un restaurateur s'est insurgé dans une vidéo.

'Ça me débecte'

Ce n'est pas la première fois que la chaîne de fast food McDonald’s se retrouve dans la sauce. Lors de la fin de la première phase de confinement, les Français s'étaient rués sur les enseignes de la chaîne américaine provoquant des files d'attente interminables. Lors de l'annonce de la seconde phase de confinement, des Français se sont rués dans les supermarchés pour faire le plein de pattes et de papiers toilettes. Tout comme avec McDonald’s, il semblerait que beaucoup n'aient rien compris.

Dans le Morbihan, un restaurateur fait tout ce qu'il peut pour sauver son établissement.

Si d'un point de vue extérieur on peut le voir comme un simple business pour un grand nombre d'entrepreneurs on parle d'un projet de vie, qui pour beaucoup ne tient qu'à un fil. Alors quand il a vu ce qu'il se passait prés du fast food il a dégoupillé.

Il laisse exploser sa colère

L'histoire s'est déroulée à Pontivy, dans le Morbihan, et a très rapidement fait le buzz sur les réseaux sociaux.

Il faut dire que Laurent Gaurion n'y est pas allé avec le dos de la cuillère. Patron d'un restaurant, il n'a pas pu se retenir. Il a ainsi pris son téléphone portable pour filmer la scène qui se déroulait sous ses yeux et a déclaré: "On est dans une galère monstrueuse, on va devoir reprendre des crédits.

Ce soir, j’ai fait quatre commandes". L'homme est très remonté, il ne peut contenir sa colère et se décale alors vers le McDrive et déclare: "Ça me débecte".

Si bien évidemment chacun est libre de faire ses choix, de manger où il veut et d'une manière adaptée à son budget. Il pourrait être intéressant dans le monde dans lequel nous vivons de faire quelques efforts et de soutenir le petit restaurant du coin plutôt que d'aller chez les grandes chaines américaines. Manger un burger c'est bien, ne pas le prendre n'importe où c'est mieux. En espérant que la situation s'arrange dans les prochaines semaines.

Ne manquez pas notre page Facebook!