En l’espace de quelques mois seulement, l’épidémie de Coronavirus a entraîné des dégâts sans précédents concernant la santé physique des Français : beaucoup sont devenus en surpoids après le premier confinement qui s’est terminé quelques semaines avant le début de l’été 2020. Par ailleurs, la santé émotionnelle et mentale de la population est également atteinte puisque beaucoup de gens et d’étudiants se retrouvent déscolarisés, au chômage, et certains en vont même jusqu'à envisager le pire. Pour toutes ces raisons, les Français en veulent à Emmanuel Macron et pratiquent la désobéissance civile pour contourner les règles parfois jugées absurdes du confinement et des couvre-feu à répétition.

On vient de l’apprendre il y a quelques heures, la population française va devoir respecter une règle complémentaire de celles déjà mises en place par le gouvernement. En effet, Jean Castex a déclaré que les rassemblements regroupant 6 personnes et plus vont être formellement interdits dans les espaces publics comme les rues ou encore les parcs et aires pour enfants. On s’y attendait, la règle vient de faire un buzz sur les réseaux sociaux. On vous explique tout ici.

Les Français ont interdiction formelle de se regrouper dans l’espace public

Dans quelques heures, tout regroupement dans les endroits publics comme les rues, les allées piétonnes, les parcs et les aires de jeux seront automatiquement verbalisés par une amende forfaitaire habituelle de 135 euros.

Cette amende est toujours la même depuis le début de la crise sanitaire en France survenue il y a déjà plus d’un an. En conséquence, parler à cinq de vos amis ou vous ballader avec cinq personnes en même temps dans la rue sera automatiquement sanctionné. Une décision qui est loin de faire l'unanimité et qui fait polémique sur les réseaux sociaux.

En effet, ce n’est pas la première fois que Jean Castex annonce de nouvelles règles pour lutter contre la propagation de la pandémie. À noël dernier, il avait ordonné aux gens de se regrouper à six maximum au sein de la sphère privée, à savoir les habitations. Une décision qui avait déjà alimenté les conversations et qui nous rappelle qu'il y a quelques jours des milliers de personnes s'étaient rassemblées au carnaval de Marseille.

Les Français en guerre contre Jean Castex

En quelques heures, Jean Castex est devenu un sujet en tendance sur les réseaux sociaux.

Le Premier ministre n’étant que le porteur d’un message, il n'est pas le seul à être visé par les critiques. Le chef de l'État Emmanuel Macron est aussi sur la sellette et certains pensent même que cela lui coûtera la victoire aux présidentielles 2022. En effet, la victoire de Marine Le Pen, que beaucoup pensaient comme inimaginable, pourrait être de plus en plus probable. Selon un sondage réalisé par BFM TV, 48% des Français jugent "probable" une victoire de Marine Le Pen à la prochaine présidentielle.

Suivez la page Covid-19
Suivez
Suivez la page Femmes
Suivez
Suivez la page Emmanuel Macron
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!