L'été des joueuses de l'équipe de France a été mouvementé. Très décevantes lors de l'Euro de foot féminin en Juillet aux Pays-Bas, les filles se doivent de réagir. L'équipe se prépare à entrer dans un nouveau cycle avec l'arrivée d'une nouvelle coach en la personne de Corinne Diacre. Un temps conforté par la FFF, Olivier Echouafni a donc fini par payer les conséquences de performances moyennes et de grognes internes. Hier, au stade de L'épopée à Calais les Françaises ont su redresser la barre et offrir un beau spectacle avec une victoire face à l'Espagne par 3 buts à 1. Un résultat qui se devra d'être confirmé lors des prochaines rencontres amicales pour entamer au mieux la reconstruction avant le Mondial dans deux ans.

Equipe de France : se rassurer après la claque

Les joueuses de l'équipe de France sont sorties quelques peu traumatisées d'un Euro raté à tout point de vue. Bien qu'ayant franchies la phase de poules, les filles ont joué tous leurs matchs dans la douleur. Loin du niveau de jeu des années précédentes, elles s'inclinaient logiquement en quart de finale face à l'Angleterre (1-0). Une déception terrible qui implique alors un grand chamboulement. Exit Olivier Echouafni, voici Corinne Diacre qui débarque en provenance de Clermont-Ferrand. La nouvelle coach, après avoir été la première femme à entraîner un équipe d'hommes en France, est arrivé avec un discours sans concession. "Aujourd'hui, j'ai pris des jeunes joueuses, des joueuses qui ont un petit peu moins d'expérience. Comment savoir si elles ont le niveau ? Il n'y a qu'en les faisant jouer, tout simplement.

C'est mon objectif, à elles de répondre sur le terrain." a t-elle déclaré après une première victoire face au Chili. Diacre veut installer une discipline nouvelle et construire avec de nouvelles têtes quitte à froisser les egos.

Le retour du jeu face à l'Espagne

Au delà du score flatteur (3-1), c'est surtout le contenu du match qui a ravi les observateurs lundi soir. Pourtant l'équipe de France démarre en mode diesel avec un premier quart d'heure délicat qui permet néanmoins à Méline Gérard de se placer à la succession de Sarah Bouhaddi avec de belles et décisives parades. Il faut attendre la 21e minute pour voir l'ouverture du score des Bleues par l'intermédiaire de Laura Georges. Puis c'est l'éternelle Eugénie Le Sommer qui vient doubler la mise à la 38e. En deuxième période Sarr délivre les filles de Diacre sur corner après avoir vu l'Espagne se rapprocher au score. Si tout n'est pas parfait, les féminines de l'équipe de France affichent de nouvelles ambitions sur le terrain. Bien que convalescentes, elles peuvent se réjouir du résultat car cela faisait maintenant 8 matchs que l'équipe n'avait pas marqué plus de 3 buts. #Football #Femmes #Equipe de France