Concurrents naturels depuis que le football espagnol existe, le FC Barcelone et le Real Madrid s'observent continuellement : résultats en Liga et en Ligue des Champions, recrutement, qualité des joueurs et du jeu, état de forme, statistiques. Tout y passe. Après 5 journées en Championnat d'Espagne, la comparaison est loin d'être flatteuse pour le Real Madrid.

Le Messi au top

Le FC Barcelone est en ordre de marche en ce début de championnat. En tête du classement avec 15 points pris sur les 15 possibles, c'est le carton plein. 5 matchs et 5 victoires avec au moins 2 buts inscrits par rencontre dont les larges victoires contre l'Espanyol Barcelone (5-0) le 9 septembre, contre la Juventus (3-0) en phases de poules de la Ligue des Champions la même semaine et contre Einar (6-1) - mardi dernier - avec un quadruplé de Lionel Messi.

Le génie argentin est en forme et ça se voit. Actuellement en tête du classement des buteurs de la Liga avec 9 réalisations, il a marqué autant de buts à lui seul que l'ensemble de l'effectif du Real Madrid et les deux tiers des buts du FC Barcelone (9 sur 15).

Un Real qui se cherche

Un tableau différent plus au centre de l'Espagne. Le Real Madrid a commencé plus que timidement le championnat espagnol. Avec 2 matchs nuls lors des 2ème et 3ème journées (contre Valence le 27 août (2-2) et Levante le 9 septembre (1-1) à domicile), l'effectif madrilène démarre poussivement la saison 2017-2018 et l'absence du multiple Ballon d'Or Cristiano Ronaldo (suspendu pour 5 rencontres [VIDEO] après avoir bousculé un arbitre lors de la SuperCoupe d'Espagne) n'explique pas tout.

Hier soir, pour le compte de la 5ème journée de Liga, les Galactiques sont entrés sur la pelouse du stade San Bernabeu avec pour seul objectif de s'imposer face au Bétis Séville et ainsi recoller au classement.

Et c'est un piètre match que l'effectif madrilène a récité. Incapables de conclure leur domination, ni Cristiano Ronaldo - impatient et frustré ni Gareth Bale - plutôt enclin à faire parler sa pointe de vitesse en ce moment [VIDEO] - n'ont réussi à perforer la défense andalouse plutôt bien en place. Pire, le Real Madrid s'est fait surprendre dans les arrêts de jeu (93ème minute) par une contre-attaque conclue par Sanabria - ancien joueur du Barça - d'une tête décroisée (0-1). Il s'agit de la première défaite du Real Madrid cette saison, et dans son antre en plus.

A la conférence de presse d'après-match, le coach emblématique Zinédine Zidane a calmé les esprits en indiquant que "la saison était encore longue".