Tout avait pourtant bien commencé. Auréolé d'un titre de champion d'Espagne et d'une 11ème Ligue des Champions (dont deux consécutives), le Real Madrid entamait parfaitement sa saison le mois dernier en remportant la SuperCoupe d'Europe face à Manchester United (2-1) et la SuperCoupe d'Espagne face au FC Barcelone, l'ennemi juré. De quoi alimenter la Salle des Trophées déjà bien remplie et faire de Zinédine Zidane l'un des coachs européens le plus en vue.

Un début de saison difficile

Le Real Madrid a mal commencé le Championnat d'Espagne. Avec 2 matchs nuls contre Valence (2-2) et Levante (1-1) au stade Santiago Bernabeu, les Galactiques ratent immanquablement les premières semaines de la Liga et l'absence de leur attaquant vedette Cristiano Ronaldo (suspendu pour 5 rencontres [VIDEO] après avoir bousculé un arbitre lors de la SuperCoupe d'Espagne contre le FC Barcelone) n'est pas la seule explication.

Hier soir, lors de la 5ème journée de Liga, le Real Madrid avait pour seul impératif de s'imposer à domicile face au Bétis Séville et ainsi recoller au classement (l'objectif était de revenir à 4 longueurs du leader le FC Barcelone). Et c'est une pâle copie que l'effectif madrilène a rendue à ses supporters. Incapables de mettre le ballon au fond des filets, ni Cristiano Ronaldo - impatient et frustré ni Gareth Bale - plutôt enclin à faire parler sa pointe de vitesse en ce moment [VIDEO] - n'ont réussi à tromper la défense du Bétis Séville plutôt bien en place. Pour couronner le tout, les Merengue - persuadés de retourner dans les vestiaires avec au minimum un point - ont fait l'erreur de baisser leur garde dans les arrêts de jeu (93ème minute) suite à une contre-attaque conclue par Sanabria - ancien joueur du Barça - (0-1).

Cela signe la première défaite du Real Madrid cette saison au stade Santiago Bernabeu [VIDEO].

Les choix de Zidane et la forme de Ronaldo

Aussitôt la rencontre et la conférence d'après-match terminées, le journal espagnol Marca s'est empressé de faire un bilan mitigé du début de saison du Real Madrid, notamment sur les choix tactiques de Zinédine Zidane, son onze de départ et son coaching au sujet des remplacements. En arrière-plan, Marca reproche surtout à l'entraîneur français de changer le style de jeu des Merengue privilégiant le jeu par les ailes plutôt que dans l'axe.

Cristiano Ronaldo - lui - était très attendu pour ses débuts en Liga. Il a déçu par son inefficacité devant le but adverse ce qui lui a valu immédiatement une comparaison avec Lionel Messi, auteur d'un début de saison stratosphérique [VIDEO] avec déjà 9 buts au compteur en 5 rencontres.

Le Real Madrid et Zinedine Zidane - avec 7 points de retard au classement - n'ont plus droit à l'erreur [VIDEO] et vont devoir montrer l'étendue de leurs talents lors la prochaine journée de Liga face à Alavès et surtout la semaine prochaine contre le Borussia Dortmund lors de la phase de poules de la Ligue des Champions.