Depuis le début de cette saison 2017/18, l'#OM est à la peine. Peu glorieux en championnat, humilié à Monaco puis à l'Orange Vélodrome par Rennes ; pas vraiment rassurant en Europa League jeudi dernier en ne battant que sur le plus petit des scores l'équipe de bas de tableau de la Süper Lig turque, Konyaspor, le club olympien fait grise mine. Et ses supporters [VIDEO] aussi. Loin du tumulte du Boulevard Michelet, un ex-attaquant marseillais s'éclate sous son nouveau maillot, et doit regarder d'un air amusé la situation de ses anciens coéquipiers.

L'international tricolore Bafétimbi #Gomis enchaîne les prestations remarquées, et enfile les buts comme des perles du côté du Galatasaray.

Une moyenne de 1,4 but par match !

Bafétimbi Gomis est plus fringant que jamais ! Auteur de 20 buts en Ligue 1 la saison dernière avec l'OM, le natif de La Seyne-sur-Mer est parti pour faire au moins aussi bien avec sa toute nouvelle équipe. Le buteur a déjà inscrit 7 buts en à peine 5 matchs de championnat avec les turcs du Galatasaray Spor Kulübü. Samedi soir 16 septembre 2017, la "panthère" a inscrit un nouveau doublé avec les Lions, contre Kasimpasa (victoire 2-0). L'attaquant a d'abord scoré en 1ère mi-temps (44e min), bien servi par un autre ancien pensionnaire de Ligue 1, le Marocain Younes Belhanda. Il s'est ensuite illustré en seconde période, grâce à un centre du défenseur international turc Serdar Aziz. Avec ce succès, Galatasaray est assuré de conserver la tête du championnat.

L'ancien buteur de l'Olympique Lyonnais s'éclate véritablement en Turquie, où le public l'a déjà adopté. Les supporters stambouliotes, très inspirés, ont déjà créé un chant dédié à leur nouvelle mascotte :

En inscrivant son second but samedi soir, "Bafé" a atteint la barre fatidique des 150 buts en championnat dans sa carrière professionnelle. Il avait inscrit son tout premier dès sa deuxième apparition, le 31 janvier 2004 sous le maillot des Verts de Saint-Etienne, alors en Ligue 2, lors d'une victoire 3-2 sur l'US Créteil-Lusitanos. Les traits un peu moins tirés à l'époque. On n'arrête pas le temps.

Voilà qui devrait tout de même donner quelques regrets aux supporters de l'Olympique de Marseille. Si Valère Germain paraît être bien seul à la pointe de l'attaque phocéenne, le nouveau buteur olympien Konstantínos Mitroglou n'est toujours pas bon pour le service.

De son côté, à 32 ans, Bafétimbi Gomis ne doit pas regretter n'avoir pas été courtisé de manière définitive par les dirigeants marseillais, lorsqu'il aurait pu être arraché à Swansea pour une somme bien inférieure à celle dépensée pour Mitroglou.