Ce dimanche à 22 heures, Rafael Nadal, numéro 1 mondial affronte Kevin Anderson le 26ème joueur au classement ATP. Si le Sud-Africain mérite sa place en finale au vu de son parcours, personne n'aurait songé à mettre une pièce sur lui au début de la compétition. Kevin Anderson n'a pour le moment remporté que trois titres de peu d'importance au cours de sa carrière. Celui qui a fréquenté le Top 10 mondial a tout de même un atout redoutable dans sa manche, il fait partie des serveurs les plus efficaces du circuit ATP.

Un atout qui lui a été précieux dans son parcours jusqu'en finale, dans un bas de tableau qui a tout de même été rapidement déserté par ses principaux favoris.

Le Sud-Africain, né à Johannesburg, devient ainsi le premier joueur le moins bien classé à s'offrir une finale dans le tournoi du Grand Chelem américain. Il semble cependant mal parti pour arriver à chiper le sacre à Rafael Nadal, un adversaire qu'il a rencontré à quatre reprises et qui l'a battu lors de ces quatre confrontations. Surtout que l'Espagnol sera poussé par sa motivation de remporté un 16ème titre en Grand Chelem et ainsi combler un petit peu plus le vide qu'il y a entre Roger Federer et lui. Le Suisse ayant remporté jusqu'à maintenant 19 Grands Chelems.

Rafael Nadal revient au sommet après une année 2016 compliquée

Nadal sort d'une année 2016 qui a été pourrie par de nombreuses blessures mais il est revenu en 2017 en pleine forme. La preuve, l'Espagnol est allé en finale de l'Open d'Australie, a pratiquement tout raflé sur la saison de terre battue, où seul le Master de Rome lui à échappé puisqu'Alexander Zverev l'a remporté.

Top vidéos du jour

Justement en parlant de terre battue, Nadal s'est imposé à Roland-Garros pour la dixième fois en Grand Chelem. Et il a encore l'opportunité de gagner un deuxième titre de Grand Chelem cette année, exactement comme l'a fait Roger Federer en gagnant l'Open d'Australie et Wimbledon. En plus Nadal ne joue pas vraiment dans la même catégorie que son adversaire du jour. Le Majorquin disputera ce dimanche soir, la 23ème finale en Grand Chelem de sa carrière. Et seuls trois joueurs ont su lui mettre des bâtons dans les roues et lui ont ravi le titre : Federer, Wawrinka et Djokovic.

Autant dire que Kevin Anderson n'a vraiment qu'une chance très mince de l'emporter ce dimanche soir. Malgré tout dans l'entourage de l'Espagnol, on se méfie du Sud-Africain. Toni Nadal, l'oncle de Rafel, explique, dans des propos que rapporte le journal Le Monde, ce qu'il craint le plus chez l'adversaire de son neveu : "Rafa sera le favori logique, mais j'ai vu jouer Anderson et son niveau de service est incroyable. Etre le favori ne compte pas. Ce qui compte c'est de bien jouer en finale." Il n'y plus qu'à attendre le match de ce dimanche soir pour connaître le grand gagnant de l'US Open.