L'équipe de France de Didier Deschamps va jouer deux matchs au combien importants. Tout d'abord, le premier à Sofia en Bulgarie, où les Bulgares n'ont pas perdu une rencontre depuis le début de la compétition. Puis, la Biélorussie se rendra à Saint-Denis afin de clôturer ses éliminatoires.

Un contexte particulièrement difficile pour l'EDF

Les Bleus se déplacent en Bulgarie avec de nombreuses absences. Laurent Koscienly, le patron de la défense tricolore n'est pas disponible en raison d’une blessure. Paul Pogba absent, l'habituel dépositaire du jeu français, manque de simplicité dans son jeu, mais a été précieux dans les matchs à enjeu pendant ses éliminatoires.

Benjamin Mendy est également blessé, le latéral gauche a pris une autre dimension depuis son transfert à Manchester City cet été, son impact physique est un réel atout pour l'équipe de France. D'autant que Lavyn Kurzawva, son remplaçant a déclaré forfait ce jour. Deschamps a fait appel pour la première fois au néo-Marseillais Jordan Amavi qui a poussé Patrice Evra sur le banc des remplaçants.

La dernière sortie des Bleus est clairement à revoir

Le Luxembourg est venu arracher un match nul et vierge au stadium de Toulouse. Les Français avaient réalisé une grande performance contre les Pays-Bas trois jours plus tôt en proposant un jeu de qualité. Mais, ce Dimanche 3 septembre, c'est une équipe de France balbutiant son Football avec un cruel manque d'inspiration qui se présentait contre un Luxembourg solidaire et valeureux.

Top vidéos du jour

Tout au long du match, les approximations et les gestes d'énervement se succédèrent sur la pelouse du stadium. A l’inverse du Luxembourg, conscient de la situation avec un brin de réussite, a fait déjouer la grande équipe de France.

Une réaction est attendue

Didier Deschamps [VIDEO] le sait, les deux matchs des Bleus sont d'une importance cardinale. L'équation est simple si l'équipe de France gagne ses deux rencontres, elle est qualifiée pour le mondial russe. En cas de contre performance, un faux pas de la Suède et des Pays-Bas est fortement espéré. Nul doute que le sélectionneur imagine ce scénario catastrophique afin de préparer le mieux possible ses joueurs. La Bulgarie ne fera rien pour faciliter la tâche des Bleus. Par ailleurs, le douloureux souvenir de 1993 est encore dans toutes nos mémoires. Néanmoins, l'équipe de France est favorite pour ses deux rencontres. Le standing des joueurs qui compose cette équipe devrait avoir l'expérience pour passer au-dessus de ses obstacles.

L'équipe de France se qualifiera-t-elle pour la Coupe du monde sans encombre ? Réponse mardi 10 octobre à 23h.