Vendredi soir à Alicante, La Roja s'est officiellement qualifiée pour la Coupe du Monde 2018 en battant l'Albanie à plate couture ! A priori pas perturbée par la grande grève qui a agité la Catalogne afin de protester contre la politique du gouvernement de Madrid, l'#Espagne décroche haut-la-main sa place en Russie.

Première du groupe

Contrairement au match mitigée qui a opposé la France contre la Bulgarie [VIDEO] hier soir, les espagnols ont fait le show vendredi 6 octobre. En effet, l'équipe espagnole s'est rapidement imposée en marquant trois buts dans la première demi-heure lors de sa rencontre contre l'Albanie : Rodrigo à la 16ème minute, Isco à la 24ème et Thiago Alcantara à la 27ème.

Piqué dans la tourmente

Le défenseur star de Barcelone Gerard Piqué a été remplacé en deuxième mi-temps dans un mélange de sifflets et d’applaudissements. Et pour cause, le joueur a récemment pris partie pour le droit à l'indépendance des Catalans "Gerard Piqué vient de mélanger la politique et le sport. Mais, ici, à Las Rozas, il ne porte plus le maillot de Barcelone, mais bien celui de la sélection, de l'Etat auquel il appartient" soulignera un supporter espagnol. Issu de la bourgeoisie catalane, le mari de la chanteuse colombienne Shakira a baigné dans le catalinisme et ne compte pas se laisser démonter. Par provocation ou par solidarité citoyenne, il n'a pas hésité ces derniers temps à retweeter des images de violences policières de la Guarda Civil. #Mondial 2018 #Gerard Piqué