Même si la Formule 1 a perdu de son attrait en France, son retour dans l'hexagone fera de 2018 une fière année pour le sport automobile français. Du 21 au 24 juin prochain aura lieu le 59e Grand Prix de France de F1. La course sera d'ailleurs retransmise sur TF1 [VIDEO], qui diffusera 3 des 20 épreuves de la saison 2018. Le Circuit Paul Ricard accueillera pour la 15ème fois la manche française du Championnat du Monde de F1. La dernière édition au Castellet remonte à 1990.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

Et la victoire fut française, puisque Alain Prost avait triomphé au volant de sa Ferrari V12. Du 7 au 12 novembre 2017, l'organisation de l'épreuve met en vente les premiers billets.

Grand Prix de France: 2 000 billets proposés en prévente

Cette semaine, il y a une vraie occasion à saisir pour tous les amoureux et passionnés de F1, et les nostalgiques du vroum vroum des bolides des temps modernes (même si le bruit des moteurs n'est plus aussi séduisant qu'à l'époque).

Jusqu'au dimanche 12 novembre 2017, il est possible de mettre la main sur l'un des 2 000 billets proposés en prévente par l'organisation du Grand Prix de France, directement via le site internet de l'épreuve. Et les prix sont plutôt attractifs. Quatre offres sont ainsi proposées aux spectateurs :

- Un pass 3 jours "Or" à 399 euros,

- Un pass 3 jours "Argent" à 299 euros,

- Un pass 3 jours "Bronze" à 199 euros,

- Un pass 3 jours "Enceinte générale", à 79 euros.

Face au nombre important de demandes, la région Provence-Alpes-Côte d'Azur effectuera un tirage au sort qui déterminera qui seront les chanceux qui pourront acheter de manière définitive ces billets.

Dans un premier temps, il vous faudra donc un peu de chance pour pouvoir admirer Lewis Hamilton, Sebastian Vettel et Fernando Alonso, ou encore les Français Esteban Ocon et Romain Grosjean.

Un vrai tracé technique

Le circuit du Castellet offrira aux acteurs et spectateurs de la F1 un tracé unique et harmonieux, long de 5,8 kilomètres, l'un des plus longs proposé au calendrier 2018. Avec 12 virages, il propose plusieurs passages techniques, dont la fameuse chicane nord (virage n°6), que les pilotes devront maîtriser après avoir atteint la vitesse de 344 km/h dans la ligne droite Mistral, passage le plus rapide du circuit ! Une zone qui "va offrir de superbes opportunités de dépassements" selon Jean Alesi, ancien pilote, ambassadeur et conseiller du Circuit Paul Ricard, qui vante les enchaînements de virages variés, et un rythme qui "sera très intéressant".

Selon les organisateurs, entre 65 000 et 75 000 spectateurs sont attendus sur ce week-end de trois jours.