Le PSG poursuit sa course effrénée de victoires sur le plan sportif. Invaincus en championnat de France, les hommes d'Unai Emery retrouvaient Anderlecht hier au Parc des Princes pour le compte de la quatrième journée de poule de Ligue des Champions. Après la déculottée reçue par les Belges au match aller (0-4), le deuxième volet de la rencontre ne leur a pas été plus prolifique puisque qu'ils se sont à nouveau inclinés lourdement sur le score de 5 buts à rien. Grâce à ce score fleuve, le Paris Saint-Germain [VIDEO] se qualifie donc aisément pour les huitièmes de final de la coupe européenne. Une formalité qui n'a pas été aussi évidente pour les autres cadors européens qui malgré des oppositions faibles ont eu beaucoup de difficulté à arracher mieux que des matchs nuls.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne PSG

Le PSG déjà qualifié en 8e.

Avant le match, et après la démonstration effectuée il y a deux semaines lors du match aller, Paris n'avait pas de raisons particulières de s'inquiéter.

Mieux, en cas de victoire conjuguée avec celle des Munichois en Ecosse, le PSG pouvait espérer une qualification directe pour les huitièmes évitant ainsi toute obligation de devoir ramener un résultat à Munich lors de la dernière journée.

Grâce à Layin Kurzawa retrouvé, Paris s'est fait plaisir hier avec un fond de jeu irréprochable et des performances individuelles de haute volée. Une nouvelle fois, le Paris Saint-Germain a montré à ses concurrents directs de quel bois il se chauffait. Comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, le Bayern s'est lui aussi imposé en fin de rencontre après une belle frayeur face à un vaillant Celtic Glasgow.

Le Barça et la Juventus ont eu du mal

La prestation parfaite du PSG ressort du lot tant celle des ses rivaux au titre a été de piètre qualité. En effet, déjà en difficulté lors du match aller au Camp Nou, le FC Barcelone n'est pas parvenu à marquer le moindre but face à la modeste équipe grecque de l'Olympiakos qui n'avait pourtant aucun point avant la rencontre. C'est une grande déception pour les partenaires de Lionel Messi qui devront attendre encore un peu pour célébrer la qualification. Le même sort échoie aux joueurs de la Juventus de Turin [VIDEO] qui s'est rapidement fait mener par le Sporting Portugal avant d'égaliser en seconde période. Enfin, l'Atletico Madrid a une nouvelle fois grandement déçu ses supporters en obtenant à nouveau l'insuffisant point du match du nul face aux petits poucets de Qarabag. Les hommes de Diego Simeone sont désormais décrochés dans la course au huitièmes avant d'affronter la Roma et Chelsea.