Cette nuit au Toyota Center, Houston, premier de la conférence ouest, recevait Indiana, sur une bonne dynamique et bonne surprise de ce début de saison. Chris Paul [VIDEO], déjà bien intégré à sa nouvelle équipe et James Harden en mode MVP face à Oladipo, en constants progrès.

Harden, le patron

Le premier quart-temps est plutôt équilibré et Indiana tient la dragée haute à Houston, qui préchauffe. Turner contre plusieurs fois Capela (22 pts, 13 rebonds quand même) et globalement, les Pacers défendent très bien et éteignent les Rockets.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

Ils mènent 27-22 à la fin du quart.

Malgré Bogdanovic (15 pts) ou encore Stephenson (11 pts, 4 rebonds, 4 passes), Houston reprend l'avantage grâce à Chris Paul (13 pts, 7 passes, 6 rebonds en 30 min), qui délivre des passes veloutées à ses coéquipiers, ou Eric Gordon, qui apporte son énergie.

54-49 pour les texans à la mi-temps.

Même si Indiana ne lâche rien, Harden [VIDEO] se met en action et devient incontrôlable : distribution de caviars, petits dribbles puis step back et trois points, la routine. Le banc de Houston, comme souvent, apporte beaucoup. L'écart grandit, 89-71.

Le quatrième quart n'y change rien, même si Thaddeus Young se met en évidence en enchaînant les paniers côté Pacers (23 pts). A noter le match décevant de Victor Oladipo (19 pts à 8/20). Harden finit avec 29 pts, 8 rebonds et 10 passes. Tranquille.

Philadelphie confirme sa forme

Les Sixers ont dominé collectivement et individuellement une triste équipe de Washington. Embiid a été énorme (25 pts, 14 rebonds en 32 min) et Simmons monstrueux (31 pts, 18 rebonds). Belle performance de Saric également (24 pts, 8 rebonds).

Beal et Oubre marquent respectivement 21 et 22 pts. Le score final est de 118-113 mais ne reflète pas la domination de Philly.

Les Los Angeles Lakers, sans complexe, ont obligé Golden State à venir gagner en prolongation, 127-123, après un beau match. Ingram signe son record en carrière avec 32 pts mais Curry et Durant ont fait parlé la poudre (28 et 29 pts).

Le Thunder ne trouve toujours pas la solution et perd contre le Magic, qui ne gagnait plus un match, malgré un Westbrook à 37 pts et un dernier quart-temps de folie. 121-108.

Toronto bat facilement Charlotte (sans Walker) 126-113 grâce à DeRozan (30 pts) et Lowry (36 pts, 6 passes, 5 rebonds).

San Antonio l'emporte contre Memphis 104-95 et remercie Aldridge, auteur de 41 pts en 37 minutes. Parker fait un bon match avec 10 pts et 5 passes en 18 min.

Du côté des autres frenchies, Batum perd en faisant un match moyen (10 pts, 5 passes), comme Mahinmi (8 pts, 2 rebonds en 25 min). Fournier participe à la victoire de Orlando en inscrivant 16 pts. Ntilikina et Noah n'ont pas participé à la large victoire de New York sur Miami.