Les All-Black de la Nouvelle-Zélande ne viendront pas au Stade de France, le 11 novembre prochain, en tant que touristes. Les Néo-Zélandais ont bien l'intention de mettre leur meilleure équipe sur le terrain. Ils enregistrent d'ailleurs les retours de plusieurs joueurs cadres pour cette première rencontre face aux Bleus qu'il retrouveront trois jours plus tard à Lyon pour un autre test-match.

La partie du 11 novembre au Stade de France ne vas pas être de tout repos pour le XV de France.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

Steve Hansen, le sélectionneur de la Nouvelle-Zélande a annoncé ce jeudi, que le capitaine des All-Blacks Kieran Read et l'ailier Rieko Ioane, incertains pour la rencontre après avoir contracté les oreillons, seront bel et bien présents contre la France.

Deux mauvaises nouvelles pour les tricolores surtout au regard de l'équipe néo-zélandaise qui sera alignée samedi soir. Si Jérôme Kaino est définitivement out et rentré au pays, il sera remplacé par Vaea Fifita , surnommé "le monstre". Ce jeune joueur ne compte que 3 sélections mais sera bien épaulé par tous les autres qui ont tous de l'expérience. Les joueurs de la liste des 23 présentée par Steve Hansen totalisent en effet 789 sélections. Il faut savoir cependant que les deux joueurs ayant le plus d'apparitions chez les Blacks sont le troisième-ligne centre et capitaine Kieran Read (107) et le deuxième-ligne Sam Whitelock (93). La charnière sera formée par l'ouvreur Beauden Barrett (59 capes) et le demi de mêlée Aaron Smith (68) qui sont présents à chaque grand match de leur équipe nationale.

La composition de l'équipe des All-Blacks fait peur surtout lorsqu'on voit la situation actuelle du XV de France.

Des cadres Néo-Zélandais de retour contre la France, qui sera affaiblie

Car si la Nouvelle-Zélande a pu récupérer quelques joueurs comme Kieran Read ou Reiko Ioane, l'équipe de France elle perd de plus en plus de joueurs importants au fur et à mesure que les jours avancent. Au nombreux forfaits auxquels devaient déjà faire face Guy Novès, le sélectionneur des tricolores, vient s'ajouter celui, récent, du Toulousain Gaël Fickou, qui déjà palliait le forfait de Rémi Lamerat. Celui qui remplace Gaël Fickou, touché à la cuisse, est le centre du Racing 92, Henry Chavancy, qui faisait partie de la liste de Guy Novès [VIDEO] pour le deuxième match contre les Néo-Zélandais, le 14 novembre à Lyon. La seule petite chance de gagner la partie du 11 novembre, pour les Français, réside dans le fait que Steve Hansen va tout de même aligner quelques novices.

Si le coach des All-Blacks compte mettre sur la pelouse le troisième-ligne Kieran Read, le deuxième-ligne Sam Whitelock, l'ouvreur Beauden Barrett, le demi de mêlée Aaron Smith, le talonneur Dan Coles (55 sélections), ainsi que les centres Sonny Bill Williams et Ryan Crotty, il fera aussi jouer des joueurs inexpérimentés.

En plus de Vaea Fifita, l'arrière Damian Mckenzie (9 capes), les ailiers Waisake Naholo (15) et Rieko Ioane (10) ainsi que les pilieers Kane Hames et Nepo Laulala seront présents sur le terrain. Steve Hansen a d'ailleurs fait remarqué, dans des propos relayés par le site de L'Express, que six des 23 joueurs de la feuille de match n'ont jamais joué contre la France. Cela pourrait donc être une chance pour les Français de remporter ce match, même si il y a tout de même très peu d'espoir.