Mourad Boudjellal, le président du Rugby Club Toulonnais, est très mécontent et l'a fait savoir ce mercredi. Le dirigeant du club de Toulon s'en est pris, ce mercredi en conférence de presse, à la LNR (Ligue Nationale de Rugby). Le président en a marre que son club joue souvent ses matchs le dimanche. Il a donc annoncé que Toulon ne jouerait plus les dimanches. Si il a pris cette décision, c'est parce que jouer les rencontres le jour du seigneur engendre un manque à gagner.

Si certains comme le joueur des All-Blacks, Michael Jones, refusaient de jouer les dimanches pour raison religieuse, Mourad Boudjellal, lui refuse pour raison économique.

C'est vrai que ce jour-là les stades sont moins bien remplis donc forcément le club qui s'appuie beaucoup sur sa billetterie gagne moins. Surtout le coût des prestataires est plus cher le dimanche que lors des autres jours de la semaine. Ce manque à gagner vient s'ajouter au fait que le club traverse une mauvaise passe en ce moment. Le dernier match du RCT s'est mal passé puisque les Toulonnais ont perdu, à domicile, contre le Racing 92 (40-29). Les résultats sont décevants, le projet de jeu de Fabien Galthié n'arrive pas à se mettre en place et le supporters sont en colère. Le président s'est donc montré déterminé à faire en sorte que son équipe ne joue plus le dimanche.

Mourad Boudjellal a pris une décision forte pour que Toulon ne joue plus les dimanches

Mourad Boudjellal est décidé à faire en sorte que son équipe ne soit plus, selon lui, pénalisée.

Il a donc annoncé dans des propos relayés par le site L'Equipe, que Toulon ne jouerait plus le dimanche à moins d'être correctement rémunéré : "Je ne jouerais plus le dimanche si je ne suis plus indemnisé à notre juste valeur. On déclarera forfait. Ca fait deux ans que le club a été mis en difficulté en jouant le dimanche. On a un modèle basé sur la billetterie, le merchandising certains ont décidé de nous tuer à la Ligue." Evidemment le fait de déclarer forfait à chaque match jouer le dimanche risque de fortement handicapé le club sur le plan sportif. Mais cela n'a pas du tout dérangé le dirigeant qui s'est dit prêt à aller en Pro D2 car il en a "marre d'être la pompe à fric du Top 14 [VIDEO]". L'homme qui a remis le club sur de bons rails (trois titres européens en 2013, 2014 et 2015 et un titre de Champion de France en 2014) prévoit même d'écrire à Laura Flessel, la ministre des Sports, pour se plaindre de ce problème.

Autre fait qui pose problème à Mourad Boudjellal sur le plan économique, celui de la retransmission télé.

Selon, le dirigeant, le RCT est le club dont Canal + diffuse le plus souvent les matchs. Or la chaîne cryptée a prévu de mettre certains de ses matchs, comme le Lyon-RCT, prévu le 2 décembre à 20h45, en clair sur C8, qui appartient au groupe Canal. Ce qui veut dire la aussi plus de chance de voir le match, donc moins de spectateurs ce qui entraîne donc comme dit tout à l'heure une baisse de revenus pour le club. Ce qui gêne surtout Mourad Boudjellal dans cette histoire de diffusion en clair, c'est d'avoir été au courant que grâce à la presse et de ne pas avoir été prévenu avant. La suite de la saison s'annonce folklorique pour le RCT.