Samedi après-midi, c'est un classico à l'enjeu réel qui se disputait entre le Real Madrid [VIDEO] et le #FC Barcelone. A Santiago Bernabeu, les Merengues avaient l'occasion de recoller au FC Valence et de revenir à 8 points des Blaugranes, relançant ainsi l'attrait de cette Liga 2017/2018. Mais au lieu de ça, le Real s'est planté à domicile, non sans avoir tenté de faire sauter le verrou du Barça en première période. Mais ce sont bien les Catalans, pourtant privés des Français Samuel Umtiti, Ousmane Dembélé, mais aussi de Gerard Deulofeu et Paco Alcacer, qui réalisent la très grosse opération de cette dix-septième journée du championnat espagnol, en s'imposant 3-0.

Luis Suarez, Lionel Messi, et Aleix Vidal ont inscrit les buts barcelonais. En conférence de presse d'après-match, Zinédine #Zidane a concédé que les siens traversaient "un moment critique". Mais le champion du monde 1998 ne s'avoue pas vaincu, bien au contraire.

"Tout le monde peut penser que la Liga est pliée..."

"Nous ne sommes pas si mal, c'est d'ailleurs pour ça que cette défaite fait encore plus mal", a justement analysé Zinédine Zidane. Le coach du Real dit vrai. En première période, l'avantage fut clairement du côté la Maison Blanche [VIDEO], offensive et convaincante. Mais en manque de réussite, à l'image de cette tête de Karim Benzema sur le poteau de Marc-André Ter Stegen peu avant la fin du premier acte, le #Real Madrid n'a pas su saisir les bonnes opportunités.

Les regrets sont légitimes.

Le FC Barcelone, toujours invaincu en Liga, de son côté, n'a pas laissé passer sa chance. Dès le début de la seconde mi-temps, la maîtrise du ballon a changé de camp. Les Blaugranes sont plus entreprenants, Luiz Suarez ouvre le score (54') et inscrit son dixième but de la saison en Liga.

Sans réaction, le Real recule toujours, et les Catalans enchaînent. Daniel Carvajal a commis l'irréparable ce samedi après-midi en étant expulsé directement pour une main volontaire. Main qui a occasionné un penalty, transformé par Lionel Messi (65'), déjà 15 buts en championnat cette saison. A partir de là, le Real n'a vraiment plus maîtrisé grand chose. "Le deuxième but nous a fait mal physiquement", a constaté le coach des Merengues, très déçu. Et c'est logiquement qu'Aleix Vidal a offert le 3-0 (90' +3) au Barça.

En cette fin d'année 2017, le Real Madrid pointe 14 points de son rival barcelonais, et à 5 points de son dauphin, l'Atlético Madrid. Une situation comptable préoccupante, qui n'inquiète pas forcément Zizou : "Tout le monde peut penser que la Liga est pliée mais je ne le pense pas". Le Marseillais compte sur la trêve pour recharger les batteries, car il l'affirme : "on va revenir encore plus fort [...]. Dans les moments compliqués, le Real réapparaît toujours." Tel un phénix...