A l'aube de l'ouverture du Mercato hivernal, le Paris Saint-Germain [VIDEO] n'oublie pas ses priorités, dont celle de vendre à hauteur de 70 millions d'euros d'ici le 30 juin 2018 afin de ne pas se faire sanctionner par l'UEFA. Dans cette optique, le directeur sportif du club de la capitale, Antero Henrique est actuellement en plein travail [VIDEO] et a, selon les informations de Paris United, rencontré dernièrement l'agent Jorge Mendes à Monaco. Alors que les deux hommes ne s'apprécient guère depuis les couacs de cet été (James Rodriguez, Pepe, et Fabinho) ils ont cette fois-ci discuté d'un possible départ de l'Argentin Angel Di Maria.

En effet, l'agent portugais était mandaté par l'AC Milan pour présenter une offre à son compatriote du PSG.

Une offre qui n'aurait pas convaincu Antero Henrique puisque cette dernière portait sur un transfert à hauteur de 45 millions d'euros payables en plusieurs fois. Pour exemple, le club milanais a déjà conclu le transfert du latéral suisse Ricardo Rodriguez en provenance de Wolfsburg de cette manière, en payant en six fois le club allemand. Si le paiement devait être étalé de la même manière pour la transaction d'Angel Di Maria, nul doute que le club de la capitale repousserait l'avance milanaise car cette dernière ne lui sert pas à grand-chose dans sa quête de liquidités.

Unaï Emery souhaite que Di Maria reste à Paris

Alors que l'ailier argentin n’est pas content de son statut de remplaçant et qu'il digère mal que son club ait refusé une offre du FC Barcelone le dernier jour du mercato, il est difficile de l'envisager rester à Paris cet hiver.

Antero Henrique est ouvert à un départ mais Unaï Emery aimerait bien conserver encore quelques mois l'Argentin sous ses ordres comme il l'a confié ce jeudi lors d'une conférence de presse organisée lors du Qatar Winter Tour : "Je suis content de lui, Je veux qu'il reste ici. Il est important".

Des louanges qui ne devraient pas changer grand-chose à la situation de l'ailier sud-américain, qui, à six mois de la Coupe du Monde en Russie, se doit de se relancer. Avec les arrivées de Neymar et de Mbappé cet été, il est désormais considéré comme un Joker de luxe dans l'effectif du PSG. Insuffisant pour un joueur qui espère porter l'Argentine au sommet du football mondial dans quelques mois. Reste désormais à voir si une offre saura satisfaire les dirigeants parisiens, qui à coup sûr ne braderont pas l'Argentin.