Titulaire face à Caen ce mercredi pour la dernière [VIDEO] du Paris Saint-Germain en Ligue des Champions, Javier Pastore a surement disputé son dernier match sous les couleurs Rouges et Bleus face aux Normands. Lassé de son statut de remplaçant, l'Argentin sent qu'il est temps de mettre les voiles afin de donner un nouveau souffle à sa carrière, handicapé jusque-là par de nombreuses blessures. Malgré ce physique fragile, Javier Pastore conserve une belle cote sur le marché des transferts et de nombreux clubs sont prêts à relancer le milieu sud-américain. [VIDEO]

Parmi eux, on retrouve l'Inter Milan qui intéresse particulièrement le n°27 du Paris Saint-Germain. Ce dernier entretient de très bons rapports avec le directeur sportif du club milanais, Walter Sabatini, qui l'avait recruté à Palerme. Mais malgré cette proximité, l'avenir d'El Flaco semble s'écrire loin du club italien.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne PSG

Selon les informations du quotidien Le Parisien, les nerazzurri ne seraient prêts qu'à formuler une offre de prêt avec option d'achat à leurs homologues parisiens.

L'Atletico Madrid et l'AS Rome toujours intéressés

Une solution qui ne devrait pas convenir aux désirs des dirigeants parisiens qui préféreraient opter pour un transfert sec, afin d'engranger assez d'argent d'ici le 30 juin prochain, date à laquelle les comptes du Paris Saint-Germain seront examinés par l'UEFA.

Alors que la vente de Lucas a du mal à se concrétiser, et que le club de la capitale était prêt à accepter une offre de prêt du Betis Séville pour le Brésilien, il paraît peu probable que les dirigeants franciliens acceptent de perdre un nouveau joueur sous cette forme.

Récemment c'est l'agent de Javier Pastore lui-même qui démentait les contacts entre son joueur et le club milanais : "Il n’y a rien avec l’Inter Milan pour le moment. Mais vraiment rien !" déclarait-il mettant ainsi un terme au rêve nerazzuri de son protégé. Malheureusement pour les fans du meneur de jeu argentin qui souhaiteraient le voir rester dans la capitale, cette piste qui se referme ne devrait rien changer à l'avenir de Javier Pastore. L'Argentin, qui permettrait à son club de faire des économies de 10 à 12 millions d'euros par an sur son salaire en cas de départ, a épuisé son crédit dans la capitale, même si la pression instaurée par le fair-play financier n'aide pas les investisseurs parisiens à faire preuve de patience et de sentiments.

Reste désormais à voir, où il rebondira, lui qui est toujours courtisé par l'Atletico Madrid et l'AS Roma.