Cette nuit, à la Chesapeake Arena, Oklahoma City [VIDEO] recevait Minnesota, dans une rencontre attendue. Deux des nouvelles potentielles superteams face à face. Les Timberwolves apparaissent en meilleure forme que le Thunder, dans une mauvaise passe, qui pour l'instant déçoit et possède un bilan négatif.

Oklahoma attaque fort cette partie grâce à Paul George qui score et Russel Westbrook (15 pts, 14 passes, 9 rebonds) qui distribue. Minnesota réagit un peu avec Wiggins et Teague mais le Thunder a pris le score. 42-33 dans le premier quart-temps.

Le deuxième sera moins prolifique en points, malgré Steven Adams qui réalise un gros match et domine la raquette des Wolves sans solution.

Il terminera avec 27 points et 6 rebonds à 11/11 au tir ! Ce n'est pas la défense de Karl-Anthony Towns qui pouvait le freiner. OKC prend jusqu'à 19 points d'avance mais Minnesota revient à la mi-temps à 64-54 grâce à un tir marqué au buzzer par Wiggins (23 pts en 40 min).

Le troisième quart-temps voit les Timberwolves se rapprocher malgré le match XXL de Paul George. 85-79, on se demande si OKC va craquer dans le money time.

Paul George est exceptionnel (36 pts, 9 passes, 4 rebonds, 3 contres) mais dans le quatrième quart-temps, Minnesota revient à trois points à 2 minutes de la fin à la faveur d'un bon Towns (23 pts), puis à deux points à 9 secondes de la fin. Mais George, serein, marque ses lancers et baisse le rideau. Le Thunder a tenu bon, 111-107.

Golden State haut la main

Les Warriors prennent vite leurs aises au tableau d'affichage, Kevin Durant ayant décidé de faire une grosse partie (25 pts, 7 passes au final).

41-34 dès le premier quart-temps ! Orlando essaye bien de raccrocher les wagons, Gordon et Fournier marquant respectivement 29 et 22 points, mais Golden State déroule son jeu (46 passes décisives au total) et ne sera pas rattrapé. Curry (23 pts, 10 passes) et Thompson (27 pts, 5 passes) ont fignolé tout ça. 133-112 à la fin dans une victoire amplement méritée.

Utah l'a emporté face à New Orleans 114-108 avec un Donovan Mitchell complètement fou. Le rookie du Jazz a tout simplement marqué 41 points (6/12 à 3 pts), donné 4 passes décisives et pris 4 rebonds en 37 min...

Les français ont connu des fortunes diverses ; Batum a perdu contre le Heat (13 pts, 5 passes, 5 rebonds) alors que Mahinmi a gagné contre Detroit (6 pts, 5 passes). Parker (8 pts, 4 passes) et Lauvergne (0 pt, 3 rebonds) ont participé à la victoire des Spurs à Memphis, qui perd pour la dixième fois d'affilée.