L'Olympique lyonnais est bien décidé à faire l'actualité cette semaine. Le club se prépare sereinement au Mercato d'hiver comme la majorité de ses rivaux bien décidés à s'armer avant les prochaines hostilités. Sur le plan sportif, le club de Jean-Michel Aulas s'en sort également plutôt bien. Il peut toujours rêver d'une seconde place juste derrière un Paris Saint-Germain à priori hors de portée mais devra se méfier jusqu'au bout de la forme de ses concurrents directs que sont l'AS Monaco et l'Olympique de Marseille.Il faudra également rester prudent quant aux approches des grosses écuries européennes faites au pépites rhodaniennes issues du centre de formation comme Lucas Tousart ou encore Houssem Aouar. [VIDEO] Enfin, Lyon va devoir garder ses nerfs pour ne pas se mettre en difficulté, à l'image de l'expulsion et des insultes proférées par Bruno Genesio [VIDEO] le weekend dernier face à Amiens.

Le coach de l'OL a craqué

L'image avait surpris un grand nombre d'observateurs dimanche après-midi.

Dans un match au scénario complètement fou, l'OL venait arracher la victoire sur le fil (Aouar à la 93e) face aux promus amiénois. La tension était à son comble et l'entraîneur Bruno Genesio s'est livré à une sortie peu habituelle. En effet, souvent critiqué pour son manque de relief et sa personnalité tranquille en comparaison avec les meilleurs coachs de la planète football, Genesio s'est énervé."C’est honteux. T’es une bille!", avait-il lancé à l'arbitre principal du match avant de se faire exclure. Puis le Gone en a rajouté une couche dans le couloir des vestiaires en criant "Il va aller en Ligue 2, c’est sa place".

OL : Genesio souhaiterait s'excuser

Le technicien lyonnais, surement pris à la gorge par l'enjeu du match, est petit à petit revenu au calme olympien que nous lui connaissons.

Mieux, il a reconnu avoir été trop loin selon des informations divulguées par le journal Le Progrès. Quoi qu'il en soit, le coach est convoqué par la commission de discipline de la ligue et va devoir rendre compte de son attitude jugée déplacée. Peu coutumier de ce genre d'écart la Ligue pourrait bien passer l'éponge sur son dossier. Cependant la sanction dont il a écopé lors du match s'appliquera malgré tout. Reste à déterminer la durée de sa suspension du banc de touche. Les supporters lyonnais risquent néanmoins d'apprécier le nouveau caractère de leur entraîneur qui prend un peu plus à chaque match de tempérament.