Après une première partie de saison plutôt réussie, l'Olympique lyonnais va désormais devoir rééditer son niveau de performance afin de concrétiser ses espoirs de seconde place. Deuxièmes à neuf points du leadership incontestable du PSG [VIDEO], les hommes de Bruno Genesio peuvent largement rivaliser avec leurs rivaux que sont l'AS Monaco et l'Olympique de Marseille. Un mercato subtil devrait également permettre aux protégés de Jean-Michel Aulas d'entrevoir sereinement le sprint final. Encore en course sur trois tableaux (Ligue Europa / Ligue 1 / Coupe de France), l'OL [VIDEO] va devoir se méfier de toute forme de relâchement. Pourtant une bonne nouvelle pour le club et l'ensemble du football français vient d'être rendue publique par les instances de l'UEFA.

Elle concerne l'attribution des tickets pour la prochaine saison de Champions League et bouleverse les règles de qualification via la voie régulière du championnat pour les clubs de l'Hexagone.

Le troisième en Champions League si ...

C'est une volonté de dynamiser l'accès à la compétition reine et un savant calcul de coéfficients qui vient bénéficier pour une fois au championnat de France. En effet, l'UEFA vient de décider la chose suivante : si les vainqueurs de la C1 et de la C3 se qualifient à la régulière pour la prochaine édition de Ligue des champions par le biais de leurs championnats respectifs, la France héritera d'un ticket d'accession directe à la compétition pour le 3e de son exercice. S'il n'est donc pas encore acquis que la médaille de bronze de l'Hexagone rejoindra la LDC à l'issue de la saison, il y a tout de même de grandes chances pour que cela se produise.

Une victoire finale du Barça ou du Bayern en C1, par exemple, et de Dortmund ou de l'Atletico Madrid en C3 rendrait la mesure concrète.

Lyon souhaitera quand même la deuxième place

Cette nouvelle mesure ne devrait toutefois pas pousser les Lyonnais à laisser filer leur objectif principal qu'est la place de dauphin. Elle est cependant un motif de satisfaction pour la majorité des clubs français souvent privés d'accès à la plus grande des compétitions par les deux ogres financiers du championnat de Ligue 1. Pour ne pas suivre les matchs de C1 avec appréhension, le mieux reste donc de tout miser sur la seconde marche du podium, voire, pourquoi pas, de remporter directement l'Europa League dont la finale, qui plus est, se jouera à la maison au Groupama Stadium. Réponse définitive dans 5 petits mois...