La reprise du championnat se profile à l'horizon pour tout les clubs de l'Hexagone. Parmi eux, l'Olympique lyonnais se prépare à reprendre sa course à la seconde place derrière un PSG à priori hors de portée. Il faudra poursuivre cette lutte de tous les instants sur le terrain et à distance face aux rivaux marseillais et monégasques. Lyon doit également réagir après une prestation très décevante face à l'AS Nancy Lorraine pour le compte des 32e de finale de la coupe de France. Le mercato hivernal [VIDEO] bat toujours son plein et les équipes qui souhaitent ajouter un peu de profondeur à leur banc vont devoir très vite s'activer pour ne pas se retrouver dépourvues de solutions.

Pour l'éternel rival de l'#OL, à savoir l'AS Saint-Etienne, l'urgence est toute autre. En effet, le club traverse une véritable crise après une spirale de résultats négatifs et des départs du staff en cascade. C'est dans cet atmosphère délétère qu'un nouvel homme fort vient d'apparaître, le récemment nommé directeur général : Frédéric Paquet

Paquet veut remettre de l'ordre chez les Verts

Frédéric Paquet n'est pas arrivé dans le Forez pour faire de la figuration. En effet, l'homme est connu pour ses prises de positions franches et il a moins de six mois pour redresser la barre d'un navire en train de sombrer littéralement. En effet, Saint-Etienne s'enlise en championnat et enchaîne les contre-performances. Le club flirte désormais dangereusement avec la zone rouge synonyme au pire de relégation, au mieux de barrage.

La démission soudaine d'Oscar Garcia puis l'éviction malheureuse du jeune coach Julien Sablé plongent un des monuments du #Football français dans l'incertitude et le déséquilibre. Beaucoup d'espoirs sont donc nourris par l'arrivée de Frédéric Paquet. Loin d'être un nouveau venu, l'homme n'aura pas peur de montrer les muscles face aux autres cadors de #Ligue 1 et parmi eux Jean-Michel Aulas.

Un nouveau duelliste pour Jean-Michel Aulas ?

Cela pourrait donc être une opposition inattendue mais pas moins croustillante entre le directeur général Paquet et l'homme fort des Gones. Bien qu'ils ne soient ennemis en aucun cas, les deux hommes se connaissent pour avoir eu l'occasion de s'opposer à diverses reprises au sein des instances de Ligue. Ainsi, le journal L'Equipe livrait cette appréciation dans ses colonnes : "Bernard Caïazzo le connaît pour l’avoir fréquenté aux réunions des instances où il n’hésitait pas, parfois, à s’opposer à Jean-Michel Aulas [VIDEO], le patron de l’OL. C’est son passé de footballeur américain peut-être, Paquet n’a pas peur de l’affrontement". Vivement le match retour entre les deux frères ennemis du football français.