Huit à zéro. C'est le score fleuve sur lequel s'est imposé le Paris Saint Germain contre Dijon, ce mercredi, pour le compte de la 21ème journée de Ligue 1 Conforama. Une large victoire et des chiffres fous en faveur du PSG qui permettent à Unai Emery et ses hommes de faire le plein de confiance à l'approche du choc contre le Real Madrid, en huitièmes de finale de la Ligue des Champions.

Et la soirée fut vraiment très belle pour le PSG. Malgré les incertitudes autour du mercato du club parisien, avec entre autre l'arrivée imminente de Lassana Diarra [VIDEO] et le cas Javier Pastore [VIDEO], Paris n'a pas fait de détails et n'a montré aucune pitié face à une équipe dijonnaise qui va devoir vite tourner la page à l'issue de ces 90 minutes cauchemardesques.

Un PSG déconcertant de facilité

Quatre minutes, c'est le temps qu'il a fallu à Angel Di Maria, décidément en grande forme, pour ouvrir la marque, avant de récidiver au quart d'heure de jeu. Déjà buteur dans le match opposant le PSG à Nantes [VIDEO], l'argentin continue de remonter la pente de fort belle manière. A deux à zéro au bout de 15 minutes de jeu, la tâche était ardue pour les dijonnais. Mais ce n'était pourtant que le début de leur calvaire et la mission allait très bientôt devenir impossible... Une réalisation de Cavani, puis un premier but de Neymar marquant le début de son show, et le PSG pouvait rentrer tranquillement aux vestiaires à la mi-temps, sur une avance très confortable de quatre buts.

On aurait alors pu penser que Paris allait gérer sa seconde période et s'économiser...il n'en fut rien.

Voulant toujours plus assouvir leur insatiable soif de victoire, les parisiens ont furieusement attaqué jusqu'au coup de sifflet final, au grand dam du pauvre Baptiste Reynet, le gardien de Dijon. Dès la reprise, le PSG étouffait Dijon et ne laissait à l'adversaire aucune opportunité. Pour Alponse Areola, la soirée fut très calme... A l'inverse de son coéquipier Neymar, qui s'offrit un premier quadruplé en Ligue 1, avec notamment un magnifique coup-franc et un sublime slalom dans la défense de Dijon, totalement perdue face aux dribbles du brésilien. Mbappé y est également allé de son petit pion.

Record égalé pour Cavani

L'autre événement de la soirée, hormis la large victoire parisienne, c'est l'égalisation du record du meilleur buteur de l'histoire du club par Edinson Cavani. L'attaquant uruguayen rejoint donc Zlatan Ibrahimovic dans la postérité, et il aurait même pu espérer le dépasser dès ce soir. En effet, Cavani a provoqué un penalty, mais Neymar se chargea de le transformer, et ce malgré le fait qu'il avait déjà inscrit un triplé et que le PSG menait déjà sept buts à zéro à ce moment là du match.

Quelques sifflets ont été lancé des tribunes du Parc des Princes, de la part de certains supporters parisiens qui auraient souhaité que Cavani dépasse le record dès ce soir. Dommage donc, car le Brésilien aurait pu, vu les circonstances, faire un geste envers son coéquipier. Qu'à cela ne tienne, ce n'est que partie remise pour le Goleador.