Neymar la Super Star du #PSG a inscrit un quadruplé face à Dijon. Il a fortement contribué à la victoire des parisiens. [VIDEO]Mercredi les supporters présents ont vu un festival, huit buts ont été marqué contre des Dijonnais surclassés. Néanmoins cette soirée prolifique pour le leader de la #Ligue 1 a été entaché de sifflets. Ces sifflets ont été à l’encontre de Neymar le « leader » de l’équipe parisienne. La cause est simple, un penalty que le brésilien aurait dû laisser à Edinson Cavani afin que ce dernier puisse devenir le meilleur buteur de club. Ce genre d’incident n’est pas nouveau au Parc des Princes.

Des sifflets pas toujours justifiés, souvent trop sévères

Edinson Cavani cristallise souvent ces sifflets.

Lors d’une rencontre de Ligue des Champions contre Arsenal, le numéro 9 du PSG, bien connu pour ses efforts à répétitions sur le terrain, manque souvent d’efficacité devant le but. Ce soir là, l’attaquant uruguayen buteur sur sa première tentative, va par la suite manquer plusieurs occasions et Arsenal va revenir et arracher le match nul en fin de rencontre. Le scénario a provoqué les foudres du public parisien à l’encontre de Cavani. En 2012 , lors d’un huitième de finale allé de Ligue des Champions contre Chelsea, le score à la mi-temps était de 0-0. Les joueurs ont été copieusement sifflé par le public parisien qui estimait que son équipe ne faisait pas les efforts nécessaires pour remporter le match. Le PSG l’a finalement emporté 3-1. [VIDEO]

Une tendance atténuée en partie avec le retour des ultras

En 2016, Nasser Al-Khelïfi, le président du club parisien, annonce après des longues semaines de discussions, le retour des ultras dans l’enceinte du Parc des Princes. Les groupes d’ultras parisiens, rappelons le, avait été dissous en 2010 par le plan Leproux.

Dans un soucis de redonner de la voix au Parc des Princes, les dirigeants du PSG ont accepté le retour d’une centaine d’ultras [VIDEO]. La présence d’un groupe d’ultras atténue quelque peu cette tendance. De ce fait, après qu’une partie du public ait sifflé Neymar, les applaudissements et encouragements sont revenus rapidement dans l’enceinte du PSG. En conférence de presse Unaï Emery, l’entraineur du club parisien a minimisé cet incident tout en défendant son joueur, passablement agacé par la situation.

Le public du Parc des Princes est relativement gâté avec une moyenne de 3,19 buts par match pour un total de 67 buts en Ligue 1. Dans son effectif, le PSG possède Edison Cavani le meilleur buteur du championnat de ligue 1 avec 20 réalisations. Le club de la capitale a également Neymar qui est le meilleur passeur avec 11 passes décisives.

Les supporters parisiens devraient-ils être plus indulgents avec leur équipe ? #Football