L'Olympique lyonnais comme tous les autres clubs de l'élite professionnel de Ligue 1 s'apprête à reprendre les hostilités pour le compte du championnat de France. Ce weekend déjà le club a fait sa rentrée sur les pelouses de l'Hexagone en affrontant les lorrains de l'AS Nancy. Un match qui fut loin d'être une formalité pour les hommes de Bruno Genesio [VIDEO] malmenés par les joueurs de Ligue 2 avant d'être sauvés sur le gong par un coup-franc à ras de terre de Maxwel Cornet.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Mercato

Afin d'espérer continuer son beau parcours en championnat le club rhodanien compte bien retrouver l'état de forme qui était le sien avant la pause hivernale. Cependant les blessures qui s'enchaînent notamment dans le secteur offensif (Mariano Diaz et Bertrand Traoré out), pousse le club à devoir s'activer sur le marché des transferts. [VIDEO] La formule est bien connue, pour engager et dépenser il faut dégraisser. L'un des plus gros salaire du club est principalement désigné comme candidat à cette vague de départ : Clément Grenier.

Grenier coûte cher à l'OL

Auteur de saisons plus que remarquables en 2012 et 2013, l'ancien espoir de l'Olympique lyonnais et de l'équipe de France n'est plus que l'ombre de lui même enchaînant les blessures à répétition et les infections (staphylocoque).

Son niveau de jeu à largement chuté et Clément Grenier n'a pas su profiter de la chance qui lui a été offerte la saison dernière avec un prêt infructueux à la Roma. Cette fois-ci, l'OL ne peut plus se permettre d'entretenir à ce point un joueur qui ne joue plus. Irréprochable dans son attitude, c'est un véritable crève-coeur pour lui comme pour les supporters lyonnais de se séparer mais la rupture est inévitable. En effet, le juteux contrat signé par le milieu de terrain en 2013 vide les caisses des Gones (320.000 bruts par mois) et rappelle tristement le cas de Yoann Gourcuff.

Le joueur prêt à des sacrifices

Clément Grenier ne s'obstinera pas plus longtemps sur les bords du Rhône. Le joueur de 27 ans veut un nouveau challenge pour se relancer et tout simplement fouler à nouveau les terrains.

Pour cela il est prêt à des sacrifices et notamment à aller voir à l'échelon inférieur. "Je suis passionné de foot, j'ai envie de jouer. J'irai là où on me voudra le plus et où on me fera confiance. Le reste, c'est secondaire. Parce que j'ai besoin de fouler à nouveau les pelouses, j'ai besoin de montrer. S'il faut redescendre d'un cran pour rebondir de deux plus tard, je suis prêt à tout.", lance t-il comme une bouteille à la mer. Quand bien même Clément Grenier est à court de jeu, gageons qu'il sera faire les beaux jours d'un club ambitieux de Ligue 2.