Ils sont deux Français à avoir gagné avec leurs équipes de NBA, le championnat de basket américain. Il s'agit de Rudy Gobert et de Timothé Luwawu-Cabarrot. Le premier a d'ailleurs été très impressionnant avec son club des Utah Jazz. Le pivot français de la franchise de Salt Lake City a ainsi signé son treizième double-double (20 points t 11 rebonds) de la saison. Il a donc largement contribué au succès de son équipe face aux Hornets de Charlotte (106-94), où joue son compatriote Nicolas Batum. C'est la troisième fois depuis le début de l'édition 2017/2018 de la NBA que Rudy Gobert [VIDEO]atteint ou dépasse la barre des 20 points. La première fois, il en avait inscrit 20 contre les Bucks de Milwaukee, le 9 décembre 2017 et la deuxième fois, il en avait marqué 23 face aux Knicks de New-York.

Timothé Luwawu-Cabarrot a également gagné avec son club des Sixers de Philadelphie. Contre les Pelicans de New-Orleans battus 100 à 82, le tricolore a su se mettre en valeur. Ainsi dans les 20 minutes de jeu qu'il a disputé, il a marqué 6 points, pris deux rebonds et fait une passe décisive. Il a donc été un peu moins bon que Rudy Gobert cette nuit.

Rudy Gobert, Français le plus en forme cette nuit, n'a pas fait de cadeau à Nicolas Batum

Forcément la victoire des Jazz de l'Utah a fait chuter un Français puisque Nicolas Batum a joué dans les rangs des Hornets de Charlotte qui se sont inclinés contre l'équipe de Salt Lake City. Rudy Gobert n'a donc pas fait de cadeau à son coéquipier en équipe de France. D'ailleurs Batum n'a jamais réussi à se faire voir lors de ce match.

En 31 minutes de jeu, il a réussi à mettre 13 points et à faire deux passes décisives, ce qui est bien loin de la performance faite par Rudy Gobert.

Gueschon Yabusele aurait pu lui aussi compter parmi les Français qui ont perdu cette nuit étant donné que les Celtics de Boston se sont inclinés face aux Pacers d'Indiana (97-91) mais son entraîneur, Brad Stevens a décidé de se passer de ses services. Alexis Ajinça également aurait pu être l'un des perdants de la nuit avec les Pelicans de New-Orleans. Mais le Français est toujours en convalescence après son opération du genou droit en décembre dernier. Il n'a donc toujours pas joué le moindre match en 2018. A voir maintenant si les tricolores qui joueront dans le nuit de samedi à dimanche feront mieux que ceux qui ont joué cette nuit. On attend notamment Evan Fournier qui traverse en ce moment une période très compliquée avec sa franchise le Magic d'Orlando au niveau du classement.